ERA IMMOBILIER

Agence immobilière

Apport personnel minimum : 40000 EUR

Type de contrat : Franchise et licence de marque

interview de Stephane Sauvage, franchisé ERA au Plessis Robinson (92)

Ac Franchise : Que faisiez vous avant de devenir franchisé ERA Immobilier ?

Stéphane Sauvage: J'étais consultant dans un cabinet conseil en stratégie et ressources humaines. Au bout d'un certain temps j'ai eu l'impression d'avoir fait le tour de ce métier, et j'étais un peu lassé de passer beaucoup de temps à faire de la relation publique. J'ai donc pu bénéficier d'un bilan de compétences. Il en est ressorti que je pouvais envisager une reconversion dans les métiers de l'immobilier. Je suis donc reparti de zéro, avec le soutien de tous mes proches, et pour valider ce projet de reconversion, j'ai intégré, comme négociateur, un réseau américain, très connu, d'agences immobilières. J'y ai appris le métier et très vite la réussite est venue. Grâce aux méthodes strictes, à l'organisation, mais aussi à mon goût pour ce métier, je suis devenu un excellent négociateur, jusqu'à être numéro 1 en France. Cette réussite m'a amené à prendre la décision de m'installer à mon compte, comme agent immobilier.

AC Franchise : Pourquoi avoir choisi ERA Immobilier ?

S Sauvage : D'abord parce que le réseau pour lequel je travaillais ne me proposait rien d'intéressant. Ensuite parce que, suite à mon expérience, je voulais bénéficier du soutien d'un réseau mais aussi de méthodes, de structures et d'organisation, et dans ce cadre là, la mentalité Anglo Saxonne me convenait tout à fait. Enfin parce que je voulais intégrer un réseau dans lequel il reste de la place, pour satisfaire l'envie de défricher et de participer à son développement. Voilà donc les différents éléments qui m'ont amené à choisir d'intégrer le réseau ERA Immobilier, sans oublier non plus, parce que c'est très important aussi, la qualité des contacts avec les gens de chez ERA, qui outre le professionnalisme et la rigueur, ont aussi le sens de « l'humain » et savent s'adapter à chaque personne.

AC Franchise : Pourquoi avoir choisi ERA Immobilier ?

S Sauvage : D'abord parce que le réseau pour lequel je travaillais ne me proposait rien d'intéressant. Ensuite parce que, suite à mon expérience, je voulais bénéficier du soutien d'un réseau mais aussi de méthodes, de structures et d'organisation, et dans ce cadre là, la mentalité Anglo Saxonne me convenait tout à fait. Enfin parce que je voulais intégrer un réseau dans lequel il reste de la place, pour satisfaire l'envie de défricher et de participer à son développement. Voilà donc les différents éléments qui m'ont amené à choisir d'intégrer le réseau ERA Immobilier, sans oublier non plus, parce que c'est très important aussi, la qualité des contacts avec les gens de chez ERA, qui outre le professionnalisme et la rigueur, ont aussi le sens de « l'humain » et savent s'adapter à chaque personne.

ACF : Quelle est la principale difficulté que vous avez du surmonter pour créer votre affaire ?

S Sauvage : Je n'ai pas rencontré vraiment de grandes difficultés, si ce n'est celles inhérentes à toute création d'entreprise. Ma connaissance du métier, de la zone sur laquelle je voulais m'implanter, et grâce au soutien permanent du franchiseur, les difficultés ont été très vite surmontées. J'ai vraiment pu apprécier leur action : par exemple je rencontrais des difficultés pour obtenir ma carte professionnelle, obligatoire pour exercer ce métier. Grâce à l'intervention du franchiseur tout s'est arrangé très rapidement. Idem pour le recrutement de mes agents commerciaux, ERA fournit tous les outils, du texte de l'annonce jusqu'au contrat de travail. L'impact de la structure et de son organisation permet de simplifier énormément les choses et me conforte dans l'idée qu'il est indispensable d'adhérer à un réseau de franchise pour créer une agence immobilière. Au quotidien, ce qui me dérange le plus aujourd'hui, c'est que sur ce marché de l'immobilier, il n'y a aucun contact entre les différents réseaux installés et que parfois certains font n'importe quoi. Mais c'est la loi de la concurrence, à nous d'être les meilleurs.

ACF : Avec le recul quels sont les principaux atouts que vous a apporté l'appartenance à votre réseau ?

S Sauvage : Le premier atout est qu'à partir du moment où vous avez signé, vous rentrez sur l'autoroute de la création, c'est comme un déclic qui vous fait avancer et aboutir. Grâce au franchiseur et à son accompagnement permanent, vous prenez rapidement confiance et ça permet d'aller plus vite. Tous les problèmes administratifs se règlent rapidement. Le franchiseur fournit l'assistance juridique, les contrats de travail, les méthodes et la formation… Mais les atouts ne sont pas qu'au démarrage mais aussi au quotidien : un consultant m'aide à suivre mon activité. Un audit et un tableau de bord sont établis tous les mois et avec le consultant nous les analysons et il m'aide à mettre en œuvre les plans d'action et à suivre leurs résultats. Cela apporte des méthodes et permet de prendre du recul et ainsi d'améliorer mon activité. Enfin et surtout, je sais qu'au moindre problème, il suffit d'un coup de fil au franchiseur pour être aidé et croyez moi cela vaut bien la valeur du droit d'entrée et des royalties.

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé ?

 S Sauvage : Écoutez le franchiseur. Oubliez tout ce que vous savez et enrichissez vous du savoir faire du franchiseur. Si vous optez pour la franchise il faut vous investir à fond dans le concept et les méthodes qui en découlent. Veillez à ne pas « acheter « qu'une marque, mais aussi des méthodes, des outils et des normes, et veillez aussi à ce que le franchiseur soit rigoureux sur le respect des méthodes et des normes.

ACF : En conclusion êtes vous satisfait d'être franchisé ERA Immobilier ?

S Sauvage : Je suis très satisfait, mon activité démarre bien. J'ai trouvé ce que je cherchais : beaucoup de méthode et d'outils mais aussi le respect de la personnalité de chacun, la prise en considération par le franchiseur de l'esprit humain et du respect de la relation. Ainsi je me sens encadré, soutenu et aidé mais sans me sentir prisonnier .

Les derniers articles ERA IMMOBILIER

Interview franchise du responsable de développement (archive 2006)

par Dorsaf Maamer - plus de 4 ans

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau : La franchise ERA Immobilier est une franchise d'agences immobil...

Informations clés

  • Crée le: 06/10/04 23:26

Les franchises qui recrutent