Les avantages et inconvénients de la franchise

  • Créé le : 21/07/2016
  • Modifé le : 18/03/2021

Si un chef d’entreprise opte pour la franchise pour développer son réseau et si des entrepreneurs préfèrent devenir franchisés plutôt que de se lancer seuls, c’est pour de bonnes raisons !
Chacune des deux parties est consciente des avantages indéniables que peut leur offrir la franchise. Des avantages qui ne les empêchent pas, cependant, d’avoir aussi conscience des inconvénients.
Alors, que l’on soit sur le point de développer un réseau de franchise ou d’adhérer à un réseau, il faut bien connaître les avantages et inconvénients de la franchise.

Lire aussi : La franchise, un taux de réussite assuré pour les entrepreneurs !

Les avantages et inconvénients de la franchise

Les raisons du succès de la franchise

La franchise a prouvé son succès en affichant des résultats positifs, meilleurs que pour les entrepreneurs isolés, même et surtout en temps de crise. Elle permet de créer une collaboration commerciale et technique et donc une force collective pouvant faire face aux grands groupes succursalistes et arracher des parts de marché.De plus, l’association du « savoir-faire » du franchiseur et de « l’esprit entrepreneurial » du franchisé, ajoutée au partage d’investissements, permet un développement rapide. (Partage d’investissements dans le sens où le franchisé investit dans son entreprise et le franchiseur dans ce qui permet au réseau de prospérer)Sans oublier qu’en franchise, les structures sont plus simples et plus économiques qu’en succursalisme car un bon franchisé est motivé et n’a pas besoin d’être « poussé » ce qui économise des postes de surveillance, contrôle, encadrement, management….

Lire aussi : Quelle est la différence entre franchiseur et franchisé ?

Les avantages et inconvénients de la franchise

La réussite d’une enseigne est un objectif commun de l’ensemble franchiseur-franchisé. Le succès dépend de plusieurs facteurs, il n’est cependant pas garanti et l’échec peut survenir, parfois là où on s’y attend le moins. Dans ce cas, le franchisé devra assumer ses pertes alors que parfois il ne se sent pas l’unique responsable de cet échec.

La franchise est un un projet qui réduit les risques sans pouvoir les supprimer en totalité. Cette vérité ne doit pas pour autant décourager d’éventuels candidats car les statistiques le prouvent, la franchise marche bien et réduit fortement les risques !

Les avantages :

  • La franchise offre des chances supérieures de réussite par rapport aux commerces isolés
  • Puissance d’achat
  • Puissance publicitaire
  • Partage des investissements, levier financier, facilité de financement
  • Mutualisation des savoir-faire
  • Moyens considérables pour un développement rapide à l’échelle nationale, voir internationale

Les inconvénients :
La franchise reste après tout un contrat liant deux entités et les engageant à respecter certaines obligations et assumer les inconvénients liés à leur contrat. Le franchisé se voit contraint de respecter les normes mises en place par le franchiseur qui, de son côté se doit de faire évoluer et réussir son concept et mettre tout en œuvre pour assurer la pérennité de son réseau.
La franchise peut entraver le désir d’indépendance totale qui anime l’esprit de certains créateurs d’entreprises.

Devenir franchisé : Avantages, inconvénients et obligations

La décision de faire partie d’un réseau de franchise plutôt que de se lancer seul doit venir après mûre réflexion et la conclusion que la franchise a des avantages indéniables. Cependant, en tant que franchisé, il faut bien connaître ses obligations et prendre conscience des probables inconvénients.

Avantages :

  • Bénéficier d’une enseigne à forte notoriété, de la puissance d’achat et de communication d’un réseau
  • Bénéficier d’un réel avantage concurrentiel
  • Démarrage plus sécurisé et montée en puissance plus rapide
  • Nettement meilleur taux de succès à court, moyen et long terme
  • Maîtrise professionnelle supérieure grâce au transfert de savoir-faire et à l’assistance permanente
  • Être propriétaire de son entreprise et autonome sans la solitude
  • Espérer une meilleure rentabilité des capitaux investis
  • Un concept en évolution permanente pour garantir la pérennité des entreprises franchisées


Inconvénients :

  • Un investissement de départ parfois plus important pour la franchise que pour le commerce isolé (mais c’est à cause d’emplacements meilleurs et de normes plus étudiées)
  • Devoir accepter de suivre les règles dictées par son franchiseur et qui permettent au concept de bien fonctionner et vendre
  • La formule de la franchise peut entraver le désir d’indépendance totale qui anime l’esprit de certains entrepreneurs
  • Les autres franchisés du réseau sont parfois des freins à l’évolution où à la qualité, d’où l’importance de franchiseurs très sélectifs au recrutement.


Obligations :

Le franchisé doit :

  • En principe, rechercher et négocier l’emplacement de son point de vente (souvent avec l’aide du franchiseur lorsque la tâche est complexe et les locaux rares et chers)
  • Constituer sa société et se charger des démarches administratives
  • Appliquer la stratégie commerciale du franchiseur
  • Rétribuer son franchiseur en contrepartie de ses apports (droit d’entrée, royalties…)
  • Participer à la formation
  • Recruter et former son personnel
  • S’approvisionner auprès de son franchiseur ou de fournisseurs référencés
  • Respecter les normes d’un concept et les standards de qualité

Mais le franchisé n’a plus besoin de prendre en charge ce que le franchiseur fait pour lui, par exemple :

  • Marketing, communication
  • Achats, style, collection, logistique
  • Structures de formation et contenus
  • Mise au point du savoir-faire et expérimentation
  • etc… selon les cas

Être franchiseur : Avantages, inconvénients et obligations

Développer un réseau de franchise oblige le chef d’entreprise créant un réseau à continuer à exercer son métier de base, métier où il est supposé avoir fait ses preuves, tout en endossant les nouvelles responsabilités du statut de franchiseur. Ce deuxième métier comporte des avantages mais aussi des inconvénients et engage le franchiseur à respecter certaines obligations.

Avantages :

  • Fantastique effet de levier financier avec un ROI inégalé
  • Développer son réseau et ses parts de marché beaucoup plus rapidement et avec moindre coût puisque les charges financières sont réparties entre le franchiseur et ses franchisés
  • Valoriser sa marque et fidéliser plus facilement sa clientèle
  • Créer une puissance économique importante qui va permettre de gagner en compétitivité
  • Limiter les contraintes à gérer étant donné que ses franchisés s’occupent de créer et de gérer leur centre de profit
  • Augmenter sa puissance d’achat donc ses prix de revient et sa qualité logistique
  • Augmenter son impact publicitaire, donc sa notoriété et en principe son image de marque
  • Développer ses compétences, sa structure centrale (marketing, communication, logistique…) tout en les amortissant plus vite par la masse croissante du réseau


Inconvénients :

  • Les coûts de la mise en œuvre du concept et de son suivi (frais de conception, d’expérimentation, de développement, d’assistance des franchisés, de recherche et d’innovation) augmentent les investissements immatériels notamment au démarrage
  • Prise de risque quant à la bonne exploitation de sa marque par des tiers, même s’ils sont sous contrat
  • Renoncer à l’exploitation d’une partie du territoire par des succursales même si l’on peut envisager des rachats de franchisés par la suite


Obligations :

Le franchiseur doit :

  • S’efforcer de sélectionner des candidats capables de réussir en tant que franchisés au sein de son réseau
  • Leur confier les signes de ralliement de la clientèle: enseigne, marque, logo et en garantir la jouissance en les protégeant contre des usurpations de marque ou des copies illégales.
  • Faire bénéficier le franchisé d’un savoir-faire testé et qui a démontré sa rentabilité
  • Faire évoluer le concept et le savoir-faire
  • Remettre un Document d’Information Précontractuel (DIP) à ses franchisés et plus généralement veiller à ce qu’ils s’engagent en connaissance de cause
  • Proposer un contrat d’une durée suffisamment longue afin que le franchisé puisse amortir complètement ses investissements et que les banques acceptent en conséquence de le financer
  • Offrir une formation initiale à ses franchisés et leur transmettre un manuel opératoire commun et à jour
  • Fournir en permanence une assistance commerciale et technique au franchisé
  • Accompagner son franchisé avant, pendant et après l’ouverture
  • Se charger des plans publicitaires et des actions marketing
  • Organiser des réunions, séminaires, commissions

Vous en savez désormais plus sur les avantages et inconvénients de la franchise. La rédaction vous recommande maintenant de consulter nos dossiers :

Foire aux Questions

Pourquoi faire le choix de la franchise ?

D’une part, parce que les chiffres du secteur ne font que confirmer, année après année, la solidité et l’efficacité de ce modèle économique. Et, d’autre part, parce que la franchise permet au porteur de projet de réaliser son rêve d’entreprendre tout en étant accompagné par un franchiseur expérimenté et en disposant de multiples outils pour la réussite de son projet.

Découvrez pourquoi devenir franchisé ? Focus sur quelques chiffres pour mieux comprendre les opportunités qui s’offrent à vous.

Quels sont les avantages pour le franchisé ?

Si la franchise continue encore et toujours à séduire les porteurs de projet, c’est bien parce qu’elle offre de nombreux avantages précieux. Notoriété de la marque, savoir-faire éprouvé du franchiseur, formation initiale et continue, accompagnement avant et tout au long de la vie du projet… Et la liste des avantages pour le franchisé est encore longue !

Quels sont les avantages pour le franchiseur ?

Le lancement d’un réseau de franchise permet au franchiseur de développer son concept. Il va s’appuyer sur ses franchisés pour promouvoir sa marque auprès de la clientèle mais également pour mailler plus rapidement un territoire donné (régional, national…).

Autre avantage, les investissements pour le développement du réseau proviendront du franchiseur et de chacun des franchisés!

Découvrez, plus en détails, les avantages de la franchise côté franchiseur.

Quels sont les risques de la franchise pour le franchiseur ?

N’importe quel projet comporte des risques. On n’est jamais totalement certain de réussir. Dans le cas du lancement d’un réseau de franchise, le franchiseur est exposé à de nombreux risques. Ces risques peuvent émaner de l’intérieur du réseau (erreur de recrutement entrainant une mauvaise image de marque, mauvaise stratégie de développement…) ou de l’extérieur (concurrence frontale avec un nouveau concurrent…).

Les risques de la franchise pour le franchiseur sont multiples … quels sont-ils ? Explications.

Quelle différence entre un franchisé et un indépendant ?

Bien qu’il soit un entrepreneur indépendant, un franchisé développe son activité sous enseigne et donc tout en faisant partie d’un réseau.

Un indépendant met en place son propre concept, alors qu’un franchisé réitère le concept de son franchiseur.

Accompagnement, chiffre d’affaires, redevances, développement, cession… Les différences sont en effet multiples entre un franchisé et un indépendant.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.