Comment choisir sa franchise ?

  • Créé le : 21/07/2016
  • Modifé le : 22/03/2019

Une question se pose à tout porteur de projet qui envisage de rejoindre un réseau : Comment choisir sa franchise ?

Pour y répondre, le mieux est de procéder par étapes en dressant votre profil, vos compétences, l’apport personnel dont vous disposez, mais également en vous informant sur les franchiseurs, leur accompagnement et les moyens qu’ils allouent au développement de leur réseau.

Comment choisir sa Franchise ? Le profil

La franchise est un modèle économique qui a largement prouvé son efficacité au fil des ans. Efficacité qui repose, entre autres, sur le profil des franchisés, d’où l’importance de dresser le votre lorsque vous envisagez de vous lancer dans cette aventure.

 

Compétences et qualités

Les qualités humaines sont en tête de liste des atouts d’un bon franchisé : sens du contact et de la communication, capacité de comprendre les attentes et besoins des clients, etc….comme tout commerçant ou chef d’entreprise.

Ces qualités humaines seront d’ailleurs nécessaires à la bonne gestion des équipes. Le succès commercial d’un point de vente dépend pour beaucoup de la capacité du franchisé à motiver, coacher et fédérer ses salariés (s’il en a) autour d’un objectif commun. Le but du tableau est d’identifier les compétences manquantes pour tel ou tel réseau de franchise et de poser la question au franchiseur « Comment allez-vous me former compte-tenu de ce que je sais ou ne sais pas faire ? »

Un autre atout utile au franchisé est sa capacité à s’adapter rapidement aux évolutions de son marché et donc au concept, régulièrement mis à jour, par le franchiseur.

Ces qualités ne sont toutefois pas suffisantes pour faire un bon franchisé dans certains secteurs. Des compétences commerciales, managériales sont nécessaires dans certains métiers non seulement pour convaincre le franchiseur, mais surtout être en mesure de gérer efficacement un point de vente.

Faites un tableau listant vos compétences :
Ce tableau récapitulatif doit dresser :
•    Une première liste de vos compétences et de vos expériences.
•    Une première estimation de votre niveau au « crayon mine » pour pouvoir la corriger plus tard.
•    Les points où vous pouvez progresser seul.
•    Les points où vous aurez besoin d’aide ou de formateurs.

Complétez votre tableau en indiquant les compétences et expériences que vous pensez nécessaires pour tel réseau ou tel métier. (un tableau par réseau de franchise envisagé)

Gardez en tête que ce tableau est loin d’être définitif et que vous serez forcement amené à le faire évoluer au fur et à mesure de votre recherche de la Franchise qui vous convient.

Motivations et aspects financiers

Pour réussir en tant que franchisé, il faut certes des qualités et des compétences, mais il faut aussi de la motivation et des possibilités financières. Ces deux aspects devront, eux aussi, être dressés dans un tableau qui récapitule :

•    Vos goûts et vos motivations (On ne peut pas réussir dans un métier qu’on n’aime pas d’autant plus qu’un franchisé travaille beaucoup).
•    Les produits, l’activité, l’importance du personnel à gérer
•    Le montant de votre apport financier personnel
•    A combien s’élève le droit d’entrée ?
•    Quels sont les autres frais à prévoir ?
•    A combien s’élève le montant des travaux d’aménagement du local ?
•    Les garanties financières que vous pouvez éventuellement apporter à la banque pour votre emprunt
•    Le montant d’emprunt que vous n’aimeriez pas dépasser (Votre avis changera sûrement au fil de votre recherche).
•    Le niveau de soutien que vous obtenez de votre famille pour ce projet
•    Le niveau de risque que vous acceptez

Le type de franchise qui vous convient

Après avoir dressé le tableau des compétences et celui des motivations et aspects financiers, vous aurez assez d’éléments pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer en tant que franchisé et si vous avez les qualités nécessaires pour entreprendre au sein d’un réseau.

Il sera alors temps de passer à une autre étape, celle de la recherche du type de franchise qui vous convient. L’âge est l’un des facteurs à prendre en compte dans les activités très physiques par exemple. En effet, plusieurs franchiseurs ont une préférence pour les candidats ayant la quarantaine et une expérience significative en tant que salarié. D’autres favorisent les porteurs de projets ayant la trentaine et donc du dynamisme et de l’énergie. Les candidats de plus de 50 ans ont, eux aussi, leur chance sauf dans certains métiers très physiques. De toutes façons la réalité est que les plus de 50 ans sont très nombreux parmi les franchisés.

Pour vous aider à faire votre choix, ac-franchise.com met à votre disposition, gratuitement, un annuaire bien fourni des franchises qui recrutent en les répertoriant par secteur d’activité ainsi que par apport personnel requis.

Pensez également à consulter notre rubrique actualité pour avoir une idée précise sur le dynamisme des enseignes qui vous intéressent, l’accompagnement dont elles font bénéficier leurs adhérents, leurs actions pour générer du trafic aux points de vente, etc.

Vous pourrez également entrer en contact avec les franchiseurs à travers notre bouton « Documentation et Contact ». De quoi vous permettre, au fil des échanges, de vérifier si le Franchiseur est en mesure de vous aider à résorber les points faibles préalablement identifiés dans votre tableau.

La franchise idéale existe-t-elle ?

La franchise miracle, celle où tout est facile et où il ne faut pas travailler, n’existe pas ! Vous devez en être pleinement conscient pour pouvoir trouver le réseau le mieux adapté à votre profil, vos compétences, vos préférences et votre situation financière.

Le même constat s’applique à la notion de « franchise idéale » : celle qui l’est pour vous ne le sera pas forcement pour un autre candidat. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt du concept de franchise puisque chacun est en mesure de trouver l’enseigne qui lui permettra d’évoluer et prospérer.

En effet, une bonne Franchise, c’est d’abord une Franchise qui vous plaît, dans laquelle vous aurez plaisir à travailler, pour laquelle vous avez les atouts requis et pour laquelle vous vous êtes spécialement formés avec l’aide du franchiseur.

Il y a des bons marchés, de bons réseaux, mais il faut d’abord un bon franchisé, motivé et formé.

Comment choisir sa franchise : Les bonnes questions à poser !

Ces questions concernent le package des différents services proposés par le franchiseur à ses franchisés. En effet, la franchise repose sur la transmission d’un concept et d’un savoir-faire de la part du franchiseur à ses franchisés. Le franchiseur est également tenu d’accompagner les adhérents à son réseau et d’assurer le suivi et l’accompagnement.

Avant d’adhérer à un réseau, le porteur de projet doit poser des questions précises à son éventuel franchiseur : clés de la réussite de son concept, accompagnement dont il fait bénéficier ses nouveaux franchisés, outils mis à la disposition de son réseau (DIP, contrat, Livre des normes…), aucun détail ne doit être laissé au hasard.

1- Que valent ?

  • La politique commerciale de ce franchiseur par rapport au marché et à la concurrence
  • Ce réseau apporte-t-il un PLUS sur le marché ?
  • Le concept de cette franchise a-t-il été testé et amélioré des sites pilotes ?
  • La maîtrise du métier par le franchiseur
  • Le savoir-faire et la qualité de sa transmission au franchisé
  • L’Assistance permanente par le franchiseur
  • La rentabilité des franchisés
  • L’équilibre entre indépendance des parties et respect des normes du réseau
  • L’équilibre du contrat de franchise

2- Comment le franchiseur gagne t-il sa vie ?   

  • Sur mes achats ou sur mes ventes ?
  • Sur mes coûts ou sur ma réussite ?
  • Donc, quels sont ses intérêts ?  A-t-il intérêt à m’aider pour que je gagne plus ?

3- Le franchiseur me donne t’il les avantages suivants ? Et comment ? 

  • Démarrage plus rapide et plus sûr : Vous donne-t-il des éléments utiles pour réaliser des simulations, pour faire un business plan, pour chercher un financement ?
  • Investissement moins coûteux ou économies de charges d’exploitation
  • Limitation du risque de l’entrepreneur franchisé
  • Rentabilité des capitaux investis
  • Maîtrise professionnelle supérieure
  • Apprentissage d’un nouveau métier
  • Permanence de l’aide après l’adhésion au réseau
  • Capacité à faire évoluer le concept en permanence

4- Vérifier les principaux apports du franchiseur  
Avant ouverture :

  • Assistance à la recherche et à la négociation de l’emplacement
  • Assistance pour la réalisation de l’étude de faisabilité et la négociation bancaire
  • Aide pour l’aménagement du point de vente
  • Formation du franchisé et du personnel
  • Assistance au niveau démarches administratives

Pour l’ouverture :

  • Livraison et installation stocks
  • Livraison et installation mobilier et matériel
  • Publicité de lancement
  • Assistance à l’ouverture

Après l’ouverture :

  • Formation permanente
  • Plans publicitaires, défense et promotion de la marque
  • Organisation des réunions, séminaires, commissions…
  • Visites périodiques (Contrôle, Animation, Aide..)
  • Organisation du transfert et du traitement de l’information dans les deux sens
  • Respect des engagements financiers et contractuels
  • Référencement de fournisseurs, conditions d’achats, etc.
  • Continue-t-il à préparer l’avenir à enrichir et faire évoluer son concept ? Tester les nouveautés dans ses sites pilotes ? Se soucier de la réussite des franchisés ?

5- Suis-je prêt a accepter les contraintes spécifiques de ce réseau ?

  • Application de la stratégie commerciale du franchiseur
  • Respect des normes
  • Obligation de suivre l’évolution du concept et du savoir-faire
  • Obligation d’approvisionnement
  • Respect des obligations financières
  • Respect des obligations contractuelles

6- Le contrat me convient-il ?
Le contrat de franchise est souvent un contrat d’adhésion où le franchisé a une marge de négociation très restreinte. Mieux vaut donc lire très attentivement toutes les clauses et idéalement se faire aider par un spécialiste pour savoir à quoi vous vous engagez exactement.
Les points à vérifier :

  • Quelle est la durée du contrat ?
  • Quelles sont les conditions de prorogation du contrat ?
  • Lors de la prise d’engagements financiers (leasing immobilier, emprunt, …), a-t-on tenu compte de la durée du contrat de franchise ?
  • A la fin du contrat, qu’advient-il du stock ?
  • Qu’est-ce qui a été convenu concernant la délimitation du territoire ?
  • Est-ce que le franchisé est obligé de s’approvisionner intégralement chez les fournisseurs indiqués par le franchiseur ?

Les questions doivent être très précises pour vous permettre de faire votre choix parmi les enseignes opérant sur le marché dans lequel vous souhaitez investir. En effet, seuls les franchiseurs sérieux pourront fournir des réponses précises étayées par des preuves en chiffres et des témoignages de leurs franchisés. Si les réponses vous semblent trop vagues ou que le franchiseur ne parvient pas à donner des preuves de son engagement auprès de son réseau, mieux vaut s’intéresser à une autre enseigne.

Outre ces questions en rapport avec le franchiseur, son accompagnement et le contrat qu’il propose, un porteur de projet avisé doit également s’intéresser au secteur d’activité en s’informant sur son état au plan national et régional.

Fermer le menu