L'optimisme est de rigueur pour les réseaux de franchise en France

Il a 46 ans, gagne 2800 euros par mois en moyenne, est plutôt optimiste.... Voilà le portrait type du franchisé 2010 tel qu'il est décrit dans l'étude de la Fédération française de la franchise (FFF) et de la Banque Populaire, réalisée en juillet et présentée au public le 2 décembre dernier*.

La force des reseaux

Cette étude a été effectuée auprès de 400 entreprises franchisées et démontre la bonne santé du secteur franchisé : un chiffre d'affaires d'environ 510 000 euros en croissance de 16 %, des recrutements (7 salariés en moyenne par point de vente contre 6 l'année précédente) et des franchisés "sereins" qui déclarent, à 77 % d'entre eux, mieux résister à la crise que les commerçants isolés.
Un tableau positif donc qui vient juste se "noircir" de quelques questionnements relatifs à l'évolution de la concurrence et à l'utilisation accrue des nouvelles technologies. Deux axes stratégiques qui constituent sans nul doute les futurs défis du commerce en franchise.
* Pour la septième année consécutive, la Banque Populaire et la Fédération française de la franchise se sont associées à l'institut de sondage CSA pour dresser l'évolution du paysage de la franchise en France.
Vu dans Points de vente n° 1083

D'autres actualités sur la franchise sur disponible sur ac-franchise.com

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 27/01/11 01:00

Les franchises qui recrutent