La tacite reconduction en franchise est-elle sécurisante ?

Elle rassure, elle semble apporter la sécurité, pourtant elle ne procure pas le droit automatique au renouvellement du contrat de franchise. Comment ça marche ? Le principe est la poursuite de la relation contractuelle sans formalité. Mais il suffit d'une lettre recommandée A/R du franchiseur ou du franchisé demandant la rupture de contrat pour que celui-ci ne soit pas renouvelé, en respectant un simple préavis. Aucun motif ne doit être avancé, la seule limite qui puisse être évoquée, selon certains arrêts de la Cour de Cassation, est l'abus de droit ou la rupture brutale, après avoir laissé espérer le renouvellement du contrat de franchise. Il n'y a donc pas plus de protection avec une clause de tacite reconduction.
En fait cette clause comporte un risque pour le franchisé comme pour le franchiseur.  Cette clause peut créer un climat d'insécurité pour le franchisé. L'unique intérêt est qu'il continue de bénéficier des conditions juridiques et financières de l'ancien contrat, ce qui est déjà correct. Quant au franchiseur il n'est pas certain de fidéliser son franchisé. Mais n'est-ce pas cette incertitude que le franchiseur comme le franchisé veulent en signant le contrat ? Ne veulent-ils pas pouvoir quitter le réseau ou ne pas renouveler avec un franchisé médiocre ?
Dès lors, l'essentiel est que la durée du contrat avant renouvellement par tacite reconduction soit suffisante pour rentabiliser les investissements de chacun. Il appartient ensuite à chacun d'être assez bon pour que l'autre veuille continuer.
D Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 23/02/16 07:19

Les franchises qui recrutent