Le secteur de la décoration et de l'ameublement touché par la crise

Crise oblige, le secteur de l'ameublement et de la décoration subit une baisse de son activité depuis l'année 2008. Du linge de maison au mobilier, en passant par les arts de la table ou les objets décoratifs, les enseignes ont du s'adapter et revoir leurs prévisions de développement. Certaines ont réussi à bien tirer leur épingle du jeu.

Un contexte difficile pour les enseignes de l'ameublement et de la décoration

Le marché des franchises d'ameublement et décoration connaît, depuis quelques années, un contexte difficile avec un ralentissement des achats et un panier moyen globalement en baisse. Cette réalité provoque ces dernières années une bataille des enseignes et des prix. Certains réseaux doivent modifier leur stratégie et leurs conditions de recrutement s'ils veulent poursuivre leur croissance.

Un marché de 11 milliards d'euros

Ce secteur de la décoration et de l'ameublement qui représentait en France environ 11 milliards d'euros fin 2011 regroupe des secteurs aussi variés que les arts de la table, les objets décoratifs, le linge de maison, le mobilier, les luminaires ou même l'équipement électroménager. Ce marché a connu ses dernières années une activité plutôt morose. 

Des nouveautés pour se démarquer

Pourtant, malgré ce contexte difficile, certaines enseignes de franchise semblent tirer leur épingle du jeu, proposant de nouveaux concepts et s'adaptant aux nouveaux besoins des consommateurs. On citera ici le lancement de Décovie - un concept entièrement dédié à la décoration premier prix  - par GIFI ou l'arrivée en fanfare de la chaîne néerlandaise HEMA - spécialiste de la maison et de la déco - qui ont su se faire une place de choix sur le territoire hexagonal. On ne pourra pas oublier non plus la franchise Comptoirs de Famille qui présentait récemment un nouveau concept dit modulable. Nouveauté aussi pour la franchise Bath Bazaar qui teste son concept dédié à l'univers de la salle de bains (textile, accessoires et décoration) et compte bien densifier son réseau de distribution par le recrutement de partenaires franchisés.

Vive les franchises low cost

Au-delà des nouveautés, le secteur a laissé la part belle aux enseignes de franchise low cost qui semblent répondre à une vraie demande de la clientèle. C'est le cas de  de la franchise Bazarland - premier discounter français d'équipement de la personne et de la maison qui propose des produits à tarifs très attractifs dans les domaines du cadeau, du textile, des arts de la table, de la décoration, du petit meuble, du bricolage et du loisir - ou de la franchise Centrakor - qui a annoncé l'ouverture espérée d'une dizaine de nouveaux magasins sous sa propre enseigne, notamment en région parisienne où elle n'était pas encore présente. Avec ses surfaces de 600 à 800 m2 dédiées à l'équipement de la maison, la décoration et les cadeaux à prix discount.

Réorganisations et concentrations

Autre réalité qui contribue à une mutation du secteur : ces dernières années ont vu un certain nombre de réorganisations et même de concentrations autour des principaux réseaux, favorisant l'affinement des concepts. On parlera ici des sessions par PPR de Conforama ou La maison de Valérie en 2011. On n'oubliera pas non plus cette année les bouleversements chez la franchise Bois et chiffon reprise par le Group Michigan début 2012, la franchise Foir'Fouille rachetée par la Caisse des dépôts fin 2010 ou Descamps - spécialiste du ligne de maison - qui appartient désormais au fonds d'investissement Astrance Capital, devenu actionnaire majoritaire tandis que le groupe italien Zucchi possède 20% du capital
Quel sera l'avenir de toutes ces enseignes ? Leurs dirigeants comptent bien sur l'après-crise pour renouer avec les beaux succès d'antan.
Pour en savoir plus, découvrez les autres réseaux de franchise de décoration et d'équipement de la maison ainsi que les franchises de commerce spécialisé qui recrutent. A votre disposition également les vidéos sur les franchises décoration et d'équipement de la maison et les vidéos sur les franchises de commerce spécialisé.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 15 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 19 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 21 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 13/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent