Ibis, Etap et All Season deviennent respectivement Ibis, Ibis Budget et Ibis Styles

En septembre 2011, le PDG d'Accor, Denis Hennequin, dévoilait la stratégie de développement de son groupe 100 % hôtelier. L'ambition ? Une hausse du résultat d'exploitation, de nouveaux hôtels, un développement de la franchise et une rationalisation de l'offre via la mise à l'honneur de l'enseigne Ibis... Des décisions qui marquent un nouveau tournant sur le marché de l'hôtellerie en France.
Le groupe Accor a ainsi présenté des objectifs pour cette année et vise un résultat d'exploitation compris entre 510 et 530 millions d'euros (+19 % au maximum). Il ambitionne une amélioration de deux à quatre points de sa marge d'Ebit à moyen terme. L'entreprise dirigée par Denis Hennequin affirme ne pas percevoir de "signe de ralentissement de la demande à ce jour".

Le groupe parie sur la franchise

Parmi ses grandes orientations stratégiques, le célèbre groupe hôtelier français annonce son intention d'intensifier ses ouvertures de nouvelles chambres dès cette année, avec 35 000 unités en 2011 puis 40 000 (dont une part d'acquisitions de 5000 chambres) par an à partir de 2012. Ce développement se fera par croissance organique mais aussi via des acquisitions un peu partout en Europe, Asie-Pacifique et Amérique Latine. Dans cette perspective, il compte tout particulièrement miser sur les ouvertures en franchise.

Une clarification de l'offre hôtelière

Côté enseigne, le groupe garde sa collection de marques avec Sofitel, Novotel, Mercure, Pullman, etc. et en crée même de nouvelles comme il l'a fait en Chine avec Grand Mercure. Mais attention, la nouvelle stratégie œuvre aussi à la rationalisation. Le groupe clarifie son offre en faisant passer ses trois marques d'hôtellerie économique (Ibis, Etape et All Season, soit 1500 hôtels) sous l'enseigne de la première devenant respectivement Ibis, Ibis Budget et Ibis Styles. Des trois marques, c'est la plus forte en notoriété et en leadership international qui subsiste.
Ces modifications devraient être achevées d'ici 2013 et s'accompagne d'un plan de modernisation des hôtels. Au programme : une literie changée, des chambres et des espaces de réception plus design. L'ambition est de penser les hôtels comme un lieu proposant une expérience différente du domicile. On vient pour y trouver une atmosphère et des services innovants ! Le groupe investirait 150 millions d'euros dont 50 % pour changer les enseignes.
Vu dans Stratégies n° 1645
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

La franchise Encre Service poursuit son développement

par GP - 9 jours

Avec plus de 30 boutiques la franchise Encre Service n'a pas fini de faire couler de l'encre. Le réseau de franchise de remplissage de cartouches jet d'encre et laser Encre Service répond à une demande qui est forte.

Il y a 10 ans Agenda mettait en place le Diagnostic de Performances Energétiques (DPE)

par Marie Flodrops - 10 jours

Le 30 novembre 2016 nous écrivions : "Dernier né des diagnostics immobiliers, le Diagnostic Performances Energétiques vise à réaliser de véritables économies d'énergies. Initialement prévu au 1er juillet 2006, l'entrée en vigueur du DPE est effect...

Max Aventure : Nouvel actionnaire, nouvelle politique

par Yannick Bossenmeyer, Gérante, Max Aventure Réseau - un mois

Cette jeune franchise de parcs de jeux indoor pour les 0-10 ans compte désormais sur la souplesse, l’innovation et l’économie pour porter ses membres vers le succès.

Informations clés

  • Crée le: 16/11/11 01:00

Les franchises qui recrutent