HEUREUX COMME ALEXANDRE

Restaurant à thème

Apport personnel minimum : 75000 EUR

Type de contrat : franchise

Christophe Odoux présente son concept unique de restauration traditionnelle

AC Franchise : Présentez-nous le concept unique proposé par la franchise de restauration Heureux Comme Alexandre.
Christophe Odoux : Heureux Comme Alexandre développe un concept unique qui fait ses preuves depuis 20 ans et qui se résume en trois mots : Qualité, Simplicité et Efficacité ! Heureux Comme Alexandre allie une recette au goût exceptionnel, avec 99,99% de clients élogieux qui nous félicitent à une formule au prix unique de 15€ par personne, comprenant une seule entrée (salade composée à volonté) et le choix entre trois plats (fondue bourguignonne, fondue savoyarde et pierrade) servis avec des pommes de terre sautées « maison » à volonté. La formule ne comprend pas de dessert, sinon le produit phare du restaurant que tout le monde réclame à la sortie, de 7 à 77 ans : les sucettes Chupa Chups. L'avantage de notre concept est que les clients savent pourquoi ils viennent, ce qu'ils vont trouver et combien ils vont payer !
ACF : Comment se porte le marché de la restauration actuellement ? Quelle place a votre enseigne sur le marché ?
CO :
Le marché de la fondue/pierrade est en pleine explosion avec un véritable engouement des consommateurs pour ce type de restauration. Face à l'explosion des « mange debout », la tendance revient à la restauration traditionnelle avec un véritable retour aux valeurs : dîners entre amis, en famille, pour passer un moment de détente agréable et déstressant où l'on peut délicieusement satisfaire faim et soif. Leader sur son secteur, Heureux Comme Alexandre propose de passer un moment de « bonheur à l'état pur » autour d'une fondue ou d'une pierrade !
ACF : Quelle est l'originalité de votre concept ?
CO :
Nous offrons un concept alliant qualité, simplicité et efficacité ! Nous proposons une formule unique au prix de 15€ par personne avec une entrée à volonté, trois plats au choix accompagnés de pomme de terre et pas de dessert. Aujourd'hui, tout le monde cherche à offrir un maximum de prestations tandis qu'Heureux Comme Alexandre a réussi, au cours de ces 20 dernières années d'existence, à optimiser au maximum sa formule, la rentabilité, la gestion, le fonctionnement,… et le concept en lui-même !
ACF : Parlez-nous de votre développement jusque maintenant et de la réussite de vos franchisés existants.
CO :
En 2002, j'ai acheté le restaurant qui avait ouvert ses portes en 1987 sous l'enseigne Alexandre. En 2005 et après 2 ans de développement en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise, j'ai décidé de développer mon réseau de franchise. C'est alors qu'en 2007 le premier franchisé a ouvert son restaurant à Paris 5ème. Grâce à un bon emplacement et à son dynamisme, il réalise déjà un meilleur chiffre d'affaires que mon unité pilote !
ACF : Quels sont désormais vos objectifs à court et moyen terme et quels moyens allez-vous engager pour y parvenir ?
CO :
Une ouverture est déjà prévue début 2008 et nous prévoyons 4 nouvelles ouvertures au minimum pour cette même année. Pour cela, nous comptons sur le site ac-franchise.com, spécialisé dans la mise en relation des franchiseurs et de candidats à la franchise. De plus, nous avons établi un partenariat avec des membres experts de la Fédération Française de la Franchise (FFF) dont Jean Samper d'AC Franchise, nous comptons participer à des séminaires et salons de la franchise, et communiquer dans la presse !
ACF : Quelles sont vos cibles d'implantation ?
CO :
Toutes les grandes agglomérations que ce soit au Nord ou au Sud de la France (la pierrade fonctionne très bien en terrasse même quand il fait chaud) ; nous cherchons des locaux de faible taille avec terrasse obligatoire, si possible dans la rue « gourmande » où alors dans des zones de restauration et de fort passage.
Nous sommes également très intéressés par les grands sites touristiques.
ACF : Quels sont les avantages spécifiques de votre réseau pour un franchisé ?
CO :
Pour un apport minimum sur des petites structures, les franchisés bénéficieront d'un concept simple dans l'apprentissage et dans la gestion, pour une forte rentabilité au m². Ouvrir un restaurant Heureux Comme Alexandre nécessite une main d'œuvre minimale, ce qui réduit les problèmes liés au recrutement, au remplacement et au management (nous n'avons même pas besoin de cuisinier!) Enfin, les franchisés développeront un concept unique qui fait ses preuves depuis 20 ans et qui n'entraîne aucune perte !
ACF : En échange, quels efforts demandez-vous à un franchisé ? Et quel type de candidat recherchez-vous ?
CO :
J'attends que les franchisés respectent le concept, le savoir-faire et la façon de l'exploiter ! Il est important qu'ils s'impliquent réellement dans la vie du réseau et qu'il existe un vrai partenariat entre franchiseur et franchisé.
Ils ne doivent pas obligatoirement avoir de formation hôtelière mais être dynamique et motivé ! Il faut également qu'ils soient commerçants car ce sont eux qui servent la clientèle (et qui empochent les pourboires !)

Les derniers articles HEUREUX COMME ALEXANDRE

Une Charte Qualité pour des clients satisfaits !

par - plus de 6 ans

Toujours soucieuse de la qualité des produits, qui ont fait la renommée de ses restaurants, la franchise Heureux comme Alexandre a mis en pla...

La franchise Heureux comme Alexandre anime ses restaurants !

par - plus de 6 ans

La franchise Heureux Comme Alexandre est une enseigne dynamique, retrouvez l'animation du moment et profitez-en pour tester le concept, c'est...

Venez rencontrer le franchiseur et un franchisé Heureux comme Alexandre le 14, 15 et 16 Mars 2010 !

par - plus de 6 ans

La franchise Heureux comme Alexandre vous informe de l'organisation de soirées « portes ouvertes » qui auront lieu les 14, 15 et 16 Mars à pa...

Informations clés

  • Crée le: 25/10/09 02:00

Les franchises qui recrutent