TROCANTE (LA)

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport personnel minimum : 60000 EUR

Type de contrat : franchise

ZOOM SUR LE MARCHE DE L'OCCASION EN FRANCE

I - UNE CROISSANCE A DEUX CHIFFRES
Les chiffres 2004 des enseignes du secteur le prouvent, l'achat-vente d'occasion représente un marché florissant et en développement constant, dont le chiffre d'affaires global est estimé à près de 6 milliards d'euros !
Avec une croissance indécente, en progression de + 15,1% (parc total, toutes enseignes confondues), le secteur de l'occasion se porte bien quelle que soit la conjoncture. Il est approvisionné par le marché du neuf en période de relance, et boosté, en période de crise, par le désir du consommateur de dénicher la bonne affaire, devant l'affaiblissement de son pouvoir d'achat.
17% des équipements mobiliers se font sur le marché de l'occasion : 26% dans des dépôt-vente, 25% par petites annonces, 23% aux puces, 13% chez les brocanteurs et 13% par un autre biais.
Dépôt-vente, cash, brocanteurs, puces, solderies... la concurrence est toujours aussi féroce sur ce créneau porteur. Tous se disputent le leadership du marché de l'occasion. Près de 13 000 entreprises sont recensées sur ce secteur, dont 90% d'indépendants, ce qui représente 1 500 points de vente estimés.
II - ACHETEURS OU VENDEURS... TOUT LE MONDE EST CONCERNE
Historiquement, le marché de l'occasion est né par les petites annonces. Au fil du temps, il a pris une place prépondérante dans le mode de consommation des Français.
Longtemps considéré comme un commerce de crise, destiné aux catégories socio-professionnelles les plus défavorisées, il concerne aujourd'hui 66% de la population, toutes catégories confondues.
Les " troqueurs " sont aussi bien des hommes que des femmes, âgés de moins de 50 ans et appartenant à toutes les CSP. 57% sont acheteurs, 27% vendeurs et 16% font les deux. S'ils vivent partout en France, 23% d'entre eux sont parisiens.
III - UN AVENIR PROMETTEUR
Au regard des rendez-vous incontournables que sont devenus les soldes deux fois par an, et de la volonté farouche du consommateur " d'acheter malin ", le marché du dépôt-vente a encore de beaux jours devant lui !
Le client privilégie de plus en plus l'achat d'occasion pour se meubler, décorer son intérieur, s'habiller et même se parer de bijoux. Ainsi, il allie l'utile à l'agréable : se débarrasser de ses anciens biens, pour en acheter de nouveaux au meilleur prix.
Force est de constater que l'achat et la vente d'occasion sont finalement devenus de véritables loisirs, voire un sport national : chacun prend plaisir à chiner, pour trouver des produits originaux, voire inédits et à des prix défiant toute concurrence.

Les derniers articles TROCANTE (LA)

Enlèvement gratuit pendant 1 mois pour cette franchise de dépôt vente

par Janine Mhamdi - 3 ans

Pour que ‘ranger devienne un plaisir', la franchise La Trocante a proposé au consommateur un enlèvement gratuit de leurs meubles ou objets inutiles et a organisé un concours pour gagner un week-end de charme pour deux. Ces cadeaux d...

L'enseigne d'occasion devient succursale du Père Noël

par Audrey Caudron - 4 ans

Pour la deuxième année consécutive, les franchises d'articles d'occasion La Trocante deviennent pour quelques temps une succursale des ateliers du Père Noël en menant des actions auprès d'association caritatives. Avec des centaines ...

Avec la franchise La Trocante, le Franc n'est pas mort !

par Jean Samper - 5 ans

La franchise la Trocante récupère les francs et les transforme en bons d'achat pour animer le réseau et générer du trafic. La franchise d'achat et de vente de produits d'occasion donne à ses clients la possibilité d'échanger leur vi...

Informations clés

  • Crée le: 13/03/05 01:00

Les franchises qui recrutent