L'alimentation pour chiens et chats en mutation

Chaque décennie apporte ses nouveaux concepts de magasins pour les animaux. Les nouvelles tendances vont-elles en inspirer certains ?

"Conseils de nutritionnistes ? Toujours est-il que le marché du petfood passe des produits humides aux produits secs. Une évolution que doivent gérer les GMS coincés entre les spécialistes et le hard-discount.

Le marché de l'alimentation industrielle pour chiens et chats a terminé l'année 2003 à + 2,3 % et devrait avoir du mal à se maintenir au même niveau en 2004. Si le " secchien " continue à se développer, la progression ne compense pas la perte de l'humide car l'apport journalier recommandé est de 1,3 Kg d'humide contre 400 g de sec. Du côté des chats si le sec gagne également, il reste des îlots de prospérité grâce aux pochons et barquettes qui continuent de progresser de plus de 2 - 3 %.

Les enseignes alimentaires doivent repenser leur offre et développer les aliments secs pour chiens afin de contrer les spécialistes, mais elle doivent aussi garder les boîtes pour chats afin d'éviter l'évasion vers le hard-discount. Les fabricants de leur côté segmentent leur offre de plus en plus finement suivant le niveau de gamme, mais aussi l'âge, la taille ou l'état physiologique des animaux. Le rayon doit suivre cette évolution et présenter de manière claire et logique les différents produits. Les catégories premium tirent le marché autant dans le sec que dans l'humide, elles contribuent à la reconquête de la valeur et donnent une caution de spécialiste à l'ensemble de l'assortiment.

Enfin les enseignes alimentaires peuvent équiper leur linéaire de panneaux et de bornes informatives, mettre des fiches conseil à disposition, afin de renforcer l'image de circuit spécialisé. Finalement les clients qui fréquentent les hard-discount le font pour la simplicité de l'achat aussi."

Vu dans LSA N° 1880 - fin 2004

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 19 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 24 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 29 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 12/03/05 01:00

Les franchises qui recrutent