Une bonne gestion passe par le suivi d'indicateurs financiers

Bien gérer son entreprise est en soi une évidence mais comment suivre l'activité au quotidien tout en gardant un œil sur la trésorerie. Cela est possible en mettant en place un tableau de bord qui reprend les chiffres clef de l'entreprise à partir desquels vous avez basé votre activité. Ce tableau est à consulter régulièrement et en cas de dérive, vous aurez la possibilité de mener des actions commerciales pour rectifier le tir sans attendre qu'il soit trop tard. Ces indicateurs financiers sont : la marge brute, le fond de roulement et le besoin en fond de roulement.

La marge brute : définition et application

Concernant les entreprises commerciales la marge brute est appelée marge commerciale.
La marge brute est un indicateur clé. Le taux de marge brute est calculé sur le chiffre d'affaires. En simple, elle correspond au prix de vente HT moins le coût d'achat.
Le suivi de la marge brute permet de ne pas tomber dans le piège d'une stratégie basée uniquement sur le chiffre d'affaires. Une entreprise qui pilote son entreprise en recherchant à tout prix à augmenter son chiffre d'affaires peut perdre de vue une notion bien plus importante : la rentabilité. L'étude de la marge brute permet le suivi de la rentabilité de l'entreprise et donc de sa performance.

Le fond de roulement

les entreprises ont besoin de ressources pour leurs activités et le paiement de leurs fournisseurs. La différence entre ces ressources et les paiements liés à leurs activités est appelée fonds de roulement.
C'est à partir du bilan que l'on calcule le fonds de roulement. Deux possibilités existent pour calculer le fonds de roulement : A partir du haut du bilan : Fonds de roulement = Capitaux permanents - Actifs immobilisés ou à partir du bas du bilan : Fonds de roulement = Actifs circulant - Passifs circulant Il est à noter que plus le fonds de roulement est élevé, meilleure est la solvabilité de l'entreprise.
Le fonds de roulement peut être positif ou négatif.
Positif : cela signifie que les capitaux permanents (fonds propres + dettes à moyen et long terme) sont supérieurs aux immobilisations (capitaux permanents > immobilisations). Donc les capitaux permanents sont disponibles pour financer les besoins d'exploitation. En d'autres termes, les ressources stables financent les immobilisations.
négatif : cela signifie alors qu'il y a une carence de financement en capitaux permanents par rapport aux immobilisations. les immobilisations sont donc financées par la trésorerie. Cette situation sous-entend des problèmes de trésorerie et provoque la méfiance des banques.

Le besoin en fonds de roulement

Le BFR représente les ressources financières nécessaires aux différents cycles d'exploitation d'une entreprise. Autrement dit, il permet d'assurer le décalage entre les entrées et les sorties (paiement des clients par rapport au paiement des fournisseurs). . Le BFR est dit « positif », ce qui correspond à un besoin de financement, le BFR peut être négatif, dans le cas d'un excédent de trésorerie lié à l'exploitation

Les délais qui impacte le BFR sont principalement de trois ordres : la durée du stockage, délai de paiement des clients, les délais de paiement fournisseurs. C'est donc sur ces leviers qu'il faut jouer pour améliorer le BFR. Réduire l'immobilisation des stocks (flux tendus bien connus), avoir des délais de paiement clients inférieurs aux délais fournisseurs.

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 7 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 8 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 14 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 18/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent