POINT SOLEIL

Institut de beauté, esthétique

Apport personnel minimum : 25000 EUR

Type de contrat : Franchise

Point Soleil se félicite du renforcement des contrôles dans les centres de bronzage.

Numéro un français du bronzage en cabine en France avec 87 centres, Point Soleil se félicite des mesures que vient d'annoncer Philippe Douste-Blazy, Ministre de la Santé, en matière de prévention solaire, et notamment du meilleur encadrement des centres de bronzage. Dominique Baumier, Directeur Général du réseau Point Soleil, réagit sur les principaux points abordés par le Ministre.
Le Ministre de la Santé a annoncé le renforcement des contrôles dans les centres de bronzage, afin de cibler les " moutons noirs " de la profession, indiquant que des sanctions pénales et des fermetures administratives de centres auraient lieu en cas de non respect de la réglementation.
"Point Soleil, qui met tout en oeuvre pour appliquer à la lettre les termes de la réglementation, et s'efforce d'informer très précisément le public sur la bonne utilisation des cabines UV, se félicite que les contrôles soient multipliés en France, afin de faire la chasse aux mauvaises pratiques qui nuisent à l'image des professionnels rigoureux."
Le Ministre a annoncé qu'avant la fin de l'année une carte informative serait développée en collaboration avec les professionnels du bronzage pour être remise systématiquement à chaque client.
"Point Soleil, qui met déjà à la disposition du public ce type de document d'information sur l'utilisation des UV, se félicite de pouvoir être associé à une telle initiative. Il est bien évidemment disposé à mettre son savoir-faire au service de ce projet."
Le Ministère de la Santé ayant reconnu qu'à l'heure actuelle il n'existait pas d'études fiables sur l'utilisation des UV en cabine, Philippe Douste-Blazy a demandé qu'une étude de fond soit lancée en France sur 5 à 10 000 patients. Il espère ainsi pouvoir mieux mesurer l'impact des UV en Cabine sur l'accroissement des risques de cancer cutanés.
"Voilà maintenant près de 10 ans que les spécialistes savent que les UVA, au même titre que les UVB, pourraient entraîner une augmentation du risque de mélanomes chez les populations à risque. C'est pourquoi la réglementation de 1997 a limité la puissance des rayons émis dans les cabines de bronzage (UVA comme UVB) et en a interdit l'accès au mineurs qui, jusqu'à l'âge de 15 ans, ont une peau plus fragile.
Jusqu'à présent, aucune des études internationales réalisées n'a réussi à mettre en évidence la relation entre mélanomes et bronzage en cabine et il n'existait aucune étude française sur le sujet. Point Soleil espère qu'elle sera réalisée avec toute la rigueur nécessaire, condition sine qua non pour apporter un peu de clarté sur la question."
Communiqué Frédéric LOREY, Infinités Communication

Les derniers articles POINT SOLEIL

Point Soleil poursuit son engagement pour la prévention du risque solaire

par MA - 11 mois

L'enseigne, acteur du bronzage responsable s'est vue effectuer dans les centres de son réseau 40 000 diagnostics solaires. Afin de confirmer et d'encourager son action pour la prévention du risque solaire, Point Soleil promeut l’app...

La nouvelle gamme de soins solaires professionnels Point Soleil

par MA - 12 mois

Point Soleil a développé une gamme complète de soins solaires professionnels, sans auto-bronzant ni paraben, testée sous contrôle dermatologique. Les produits sont à base d'Unipertan, un puissant mélange d'agents actifs biologiques,...

Reprendre une franchise et mettre en oeuvre les nouvelles prestations avec un apport personnel modeste

par MA - un an

Le réseau Point Soleil dispose actuellement d'une dizaine de centres à reprendre, en région parisienne. Il est à la recherche d’entrepreneurs indépendants désireux de se lancer en franchise. Lisez aussi nos articles sur la diversifi...

Informations clés

  • Crée le: 28/06/04 02:00

Les franchises qui recrutent