Le commerce parisien souffre

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le commerce parisien souffre
  • Créé le : 25/06/2004
  • Modifé le : 25/06/2004

De nombreux magasins se ferment et le contexte de l’année 2003 n’a rien arrangé. D’où vient le malaise ?

On ne peut plus entrer dans Paris dit un commerçant. Et si jamais on y arrive le prix des contraventions est tel que cela revient très cher. Fait-on de Paris une ville Musée ? Le petit commerce indépendant disparaît : bouchers, poissonniers ont perdu de 10 à 30 % de leurs points de vente en dix ans. Evidemment à la Chambre de Commerce on précise que la concurrence de la grande distribution en périphérie et la hausse de prix des loyers y sont aussi pour quelque chose. En plus les couloirs de bus élargis entravent encore la circulation et rendent plus difficile l’accès aux magasins.

En résumé d’après une étude de la Chambre de Commerce de Paris 80 % des commerçants parisiens ont réalisé un chiffre d’affaires en baisse ou stable en 2003. 67 % étant tout aussi pessimistes sur le premier semestre de 2004. Par ailleurs les soldes ont semble-t-il perdu de leur attrait à Paris et profitent davantage à la périphérie et aux régions qui ont développé leurs efforts à l’image des commerçants de la capitale. Inutile donc pour le provincial de se déplacer. Les RTT sont aussi mises en accusation et participeraient à l’évasion de la clientèle même si les touristes sont venus quand même en nombre en 2003… Il y aurait donc à adapter l’offre…

Enfin Paris a été particulièrement touchée par les grèves et manifestations. Il reste le problème des loyers, en hausse aussi pour les commerçants, et la pénurie de logements. Toutes ces difficultés ont créé un manque à gagner certain chez la plupart des commerçants parisiens.

D’après LSA N° 1851

Note : les leçons semblent dures à tirer. A Lille par exemple, Martine Aubry fait passer au forceps une série de mesures visant à réduire drastiquement la circulation automobile au point de désarçonner les habitants de la zone de chalandise. Que se passera-t’il après l’apport de chalands de Lille capitale européenne de la culture ?

Plus de franchises

JOTUL POELES CHEMINEES

Cheminée et Poêle

Apport : 40 000€

NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 150 000€

REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

PÉRÉNIA Aménage Vos Extérieurs

Paysagiste et aménagement extérieur

Apport : 30 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

Le groupe BC-CAP, détenant les enseignes Augustin et Mariette, souhaite accélérer son développement en s’appuyant sur le modèle de la franchise. Augustin est un concept qui allie la boulangerie/pâtisserie contemporaine à la tradition alors que Mariette propose une gamme de pâtisseries boulangères, de pâtisseries fines et de viennoiseries classiques, ainsi qu’une option de restauration rapide. […]

Laforêt a confirmé sa participation au salon Franchise Expo Paris, qui se tiendra du 16 au 18 mars prochain, Porte de Versailles. Si vous nourrissez l’ambition de démarrer votre entreprise dans le domaine de l’immobilier mais que vous préférez ne pas le faire seul, pensez à rencontrer l’équipe Laforêt sur le Stand N° Q92. Cette […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
AQUILUS

Spécialiste de l’univers de la piscine et du spas

Rejoignez la marque en tant que concessionnaire dans votre région et devenez « créateur de souvenirs » !

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 50 000€
  • CA moyen : 800 000€
  • Nombre d'unités total en national : 60
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.