Les projets d'ouverture de magasins de meubles dans la capitale du champagne en statu quo

Avec l'arrivée programmée du géant Ikéa-Maison +, d' Alinéa, de la cité de l'habitat et de boutiques entièrement dédiées à la déco et à l'ameublement, la ville de Reims semble avoir vu trop grand et les projets ont du mal à aboutir.
Ikéa-Maison + devra se contenter de 40 000 m2 (au lieu des 55 000 m2) accordés par la CDEC de la Marne et les travaux auraient déjà dû commencer. L'enjeu est de taille car il représente 800 emplois et un investissement de 100 millions d'euros. Il faudra encore attendre ; en effet la chambre syndicale régionale de l'ameublement a déposé un recours devant le tribunal administratif arguant que le projet était trop ambitieux et d'une rentabilité à démontrer. Réponse dans quelques mois du tribunal ce qui gèle l'avancée des travaux.
La cité de l'habitat quant à elle développée par la ville et conçu par Mougin Investissement devait voir l'implantation de 120 entreprises artisanales sur 26 000 m2 pour un montant de 36 millions d'euros avec à la clé la création de près de 700 emplois.
Suite à la crise financière, le projet a eu du mal à trouver des investisseurs qui voient dans cette entreprise une prise de risque importante compte tenu du concept novateur dans une période difficile. Les ambitions ont été revues à la baisse et une première phase du concept commerciale s'implantera sur 12 000 m2  (la moitié de ce qui avait été prévu) avec comme thème fédérateur : l'habitat pratique et les nouvelles énergies. 
Seul Alinéa a vu son projet aboutir et s'installera dans la zone de Cormontreuil sur une surface de 6000 m2.
L'année 2009 sera décisive pour l'avenir de ces grands projets commerciaux dont la réalisation est loin d'être acquise ou peut-être un peu plus tard.

Articles similaires

Les apports en société

par DD - 3 jours

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par DM - 12 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 12 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 12/04/09 02:00

Les franchises qui recrutent