Le dispositif d'aide à la création d'entreprise en question ?

Lancé en 2009 pour trois ans par le ministère de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi, en partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations, le NACRE (nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise) permet aux porteurs de projet un suivi personnalisé avec l'appui d'un opérateur d'accompagnement présent dès le montage du projet et jusqu'à 3 ans après la création ou reprise de l'entreprise ainsi qu'une aide financière. Malgré son succès, l'enveloppe budgétaire a diminué chaque année (En 2011, elle a baissé de plus de 30 % par rapport à 2010, réduisant le nombre de bénéficiaires à 20 000, contre 30 000 en 2010.) L'expérience prend fin officiellement à la fin 2012. Sera-t-il pérennisé ? La question n'est pas encore tranchée et son avenir est entre les mains des politiques.

Le dispositif NACRE : un appui financier mais pas seulement

Le dispositif Nacre s'articule autour de 3 phases : aide au montage, au financement et au développement d'un projet afin de lui donner toutes les chances de réussite. Il s'adresse aux demandeurs d'emploi, bénéficiaires de minima sociaux (ASS, RSA), salariés repreneurs de leur entreprise. Il comprend un prêt d'honneur à taux zéro, couplé à une garantie publique des prêts bancaires et un accompagnement obligatoire sur les trois premières années, par un organisme reconnu. Ce prêt, d'un montant de 1 000 à 10 000 euros, est d'une durée maximale de 5 ans. Il est attribué après expertise du projet de création ou de reprise d'entreprise dans le cadre du parcours d'accompagnement Nacre. Le Nacre est de ce fait nouveau car il permet une simplification des démarches puisque les créateurs bénéficieront d'un interlocuteur unique tout au long de leur parcours qui les assiste et les oriente dans tous les domaines de l'entreprise pendant 3 ans. 
Le dispositif est compatible avec le statut d'auto-entrepreneur, et avec d'autres aides à la création, dont l'Accre (dispositif permettant d'être exonéré de charges sociales pendant un an), l'aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'entreprise.

Lisez aussi : 
Créer une franchise avec le statut d'auto entrepreneur ?
Quelles aides financières pour passer du statut de demandeur d'emploi à celui de chef d'entreprise ?
De nombreux candidats à la franchise ont pu bénéficier de ce dispositif et ont ouvert ou repris des unités en franchise dans de nombreux secteurs d'activité : franchise d'alimentation, franchise d'artisanat, franchise de restauration rapide, franchise beauté, franchise de services à la personne ,et d'autres encore

La fin du dispositif NACRE serait préjudiciable à l'entreprenariat d'autant qu'il avait été créé pour donner un coup d'accélérateur à l'aide à la création.….

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 1 jour

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 26 jours

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - un mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 29/08/12 02:00

Les franchises qui recrutent