AD QUOTIDEN

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport personnel minimum : 25000 EUR

Type de contrat : Contrat de Partenariat

Interview d'Arnaud Maigre, Directeur Général de Réseau + (2009)

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

Réseau + est un groupement d'entreprises de services à la personne . Le franchiseur intervient sur deux secteurs qui sont la petite enfance et les personnes âgées au travers de ses quatre enseignes et donc quatre concepts différents, ce qui pourrait peut-être entraîner des confusions et un affaiblissement de chaque marque mais est fait pour s'adapter aux différents marchés. Est-ce une bonne stratégie ? Les franchisés doivent avoir un profil de commerçant, des qualités relationnelles et un apport de 10 000 euros. Arnaud Maigre, Directeur Général de Réseau +, nous explique les particularités de ce groupement d'entreprises de services à la personne ainsi que des deux enseignes - AD Senior et AD Quotidien - développées dans le pôle personnes âgées.
Interview vidéo AC Franchise Réseau + réalisée en 2009
Arnaud Maigre : « Réseau + est un groupement d'entreprises de services à la personne dans lequel il y a un pôle petite enfance et un pôle personnes âgées. Dans le pôle personnes âgées, nous développons deux enseignes : L'enseigne AD Senior qui est plutôt positionnée sur des villes de 100 à 150 mille habitants et l'enseigne AD Quotidien qui fait du maintien à domicile de personnes âgées et qui est plutôt positionnée sur des agglomérations de 45 à 60 mille habitants.
Sur l'enseigne AD Senior, nous pouvons considérer que nous avons affaire à 60 voire 80 agences potentielles. Sur AD Quotidien, le potentiel est plus important - quasiment le double - Aujourd'hui cela démarre, nous avons 17 franchisés sur l'enseigne AD Senior et 2 sur l'enseigne AD Quotidien.
Nous recherchons des gens qui ont envie de s'investir dans un nouveau domaine qui ont une expérience professionnelle dans n'importe quel domaine - informaticien, responsable logistique - C'est mieux quand on a une expérience commerciale ou une fibre commerciale, mais même si on n'a jamais été commercial, si on a un goût pour ce métier, je pense que cela peut compenser le manque d'expérience. Mais il faut que cette dimension commerciale soit là !
Une expérience dans l'entreprise est la bienvenue, avoir une expérience dans une petite entreprise c'est bien. Il faut également avoir un peu d'argent, il faut pouvoir démarrer dans des conditions matérielles ou l'on n'est pas stressé par un revenu à trouver immédiatement puisqu'il faut compter - en moyenne - un an avant de pouvoir vivre de son activité.
Il est vrai que nous travaillons avec beaucoup de gens qui sont demandeurs d'emploi, des gens qui décident de créer leur entreprise au seuil d'un licenciement annoncé. Ils ont donc anticipé la chose, ils préparent leur montage de projet et ils vont pouvoir bénéficier pendant un an voire un an et demi d'Assedic et pouvoir se donner donc le temps de réussir. C'est un critère important.
Il faut un profil humain mais il faut aussi que les conditions financières et matérielles des entrepreneurs fassent qu'ils puissent se donner le temps de développer leur affaire. Cela fait partie du succès. La dimension humaine et relationnelle est importante.
Nous avons deux métiers - la petite enfance et les personnes âgées - Il faut avoir un goût pour le secteur, il faut qu'il y ait une affinité. Les gens se dirigent soit vers la petite enfance soit vers les personnes âgées parce qu'il y a toujours une expérience, un vécu derrière qui fait que nous ayons envie de nous investir dans ce secteur. On ne fait pas ce métier par hasard.
Il y a deux types de formation : Une formation sur le terrain dans une agence, qui va durer une semaine et puis une formation sur la partie informatique. Nous avons un ensemble de logiciels qui sont totalement intégrés et une partie business plan qui permet d'élaborer son projet financier. Ce dernier est relié à la comptabilité.
Nous travaillons avec un réseau d'experts comptables avec lequel nous avons adopté un plan comptable qui peut être récupéré par notre logiciel. Nous avons également des applications de gestion qui ont été faites sur mesure pour chaque métier c'est-à-dire que nous avons une application de gestion faite pour AD Senior et une autre pour AD Quotidien. Ce sont des applications qui se ressemblent puisque les métiers sont très semblables avec quelques différences pour permettre une adaptation à la spécificité du métier.
Il y a une dimension animation qui est classique avec des consultants qui vont faire le point régulièrement avec les franchisés, analyser leurs besoins et éventuellement corriger ce qui ne va pas mais aussi capitaliser ce qui va bien et faire en sorte que les initiatives des uns et des autres soient immédiatement transmises dans le réseau et que tout le monde en bénéficie. C'est l'intérêt du réseau et du partenariat.
Dans notre contrat de partenariat, nous avons une spécificité qui est d'encourager les initiatives. La tête de réseau va être l'arbitre et va dire ça c'est une initiative qui nous intéresse, vous pouvez ou pas la lancer. Si elle est lancée, au cours des réunions de réseau, elle est partagée par les membres du réseau et elle tombe dans le pot commun.
Une personne qui a travaillé sur un point particulier et qui a fait évoluer le savoir-faire du réseau, la spécificité c'est que cela va tomber dans le pot commun et que chacun pourra le partager. Il n'y a pas de possibilité de commercialisation ou de revente entre les membres mais ce savoir-faire remonte à la tête de réseau pour être vendu aux autres membres. C'est une des caractéristiques contractuelles du Réseau + ».

Informations clés

  • Crée le: 11/05/12 21:31

Les franchises qui recrutent