Interview de Christian Cardyn, Franchiseur (2009)

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview de Christian Cardyn, Franchiseur (2009)
  • Créé le : 11/05/2012
  • Modifé le : 11/09/2020

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

La franchise Waffle Factory est une franchise de gaufres qui apporte une idée novatrice celle de la gaufre salée ! On peut vraiment parler d’originalité. Reste à voir si cela plaît. Les tests ont l’air bons mais les gens ont-ils envie de goûter en situation réelle ? Bonne question à poser aux franchisés et succursales existantes à propos des gaufres fourrées d’ingrédients de qualité et préparées sur place qu’elles proposent. L’enseigne se développe lentement à travers un concept de kiosque, magasin intérieur – en centre commercial – ou extérieur dans des emplacements à trafic soutenu d’une superficie qui varie entre 20 et 70 m². Christian Cardyn, Franchiseur, nous présente les points forts de cette franchise de gaufres.

Interview vidéo AC Franchise Waffle Factory réalisée en 2009

ACF : Comment vous est venue l’idée de ce concept ?

Christian Cardyn : « L’idée est venue essentiellement par un manque dans le marché c’est-à-dire que l’on se disait qu’à l’image des français particulièrement des bretons qui ont fait une crêpe sucrée et puis une crêpe salée, on s’est dit pourquoi ne ferait-on pas nous aussi de notre gaufre sucrée une gaufre salée.

Aujourd’hui, le marché de la sandwicherie et de la restauration rapide est un marché qui n’arrête pas sa croissance et qui continue à avancer très fortement. La sandwicherie à l’intérieur de la restauration rapide est devenue très importante, il y a plein d’autres concepts de pâtes et autres qui apparaissent, mais personne en gaufre.

Nous nous sommes dit qu’il y avait une place à prendre, un côté novateur. Il y avait un deuxième axe mais qui a plus découlé du cahier des charges qui est l’obsession de pouvoir fournir au client un produit facile à consommer, ce qui est aussi un élément porteur et important ».

ACF : Vous vous développez aujourd’hui en franchise, quels sont vos objectifs de développement en France ?

CC : « Aujourd’hui à l’heure actuelle, nous avons 12 points de vente Waffle Factory ouverts en France, 4 en cours d’ouverture, ils ont signés pour le premier semestre 2009. Je dirais qu’aujourd’hui toutes les villes de 200 000 habitants peuvent facilement supporter 1 ou 2 points de vente. Je dirais donc que nous sommes au début de notre histoire. Il y a un développement – à mon sens – d’au moins 150 à 180 points de vente possibles sur le marché français ».

ACF : Comment aidez-vous vos franchisés à ouvrir leurs points de vente ?

CC : « Nous avons dans nos services un responsable développement qui cherche effectivement les emplacements et qui est en contact permanent avec les plus gros bailleurs français pour les centres commerciaux et nous avons tout un réseau également au niveau de recherche d’emplacement en centre-ville.

En général, dans la grande majorité, sur les 12 magasins existants aujourd’hui, j’ai deux franchisés qui étaient venus avec leurs emplacements, les 10 autres c’est nous qui avons cherché ou qui leur avons proposé l’emplacement.

Ensuite, nous avons également le service architecte où nous avons toute la conception du magasin, nous avons les équipes capables d’implanter le magasin. Nous livrons vraiment un concept clé en main. Le franchisé achète – sous forme de franchise – le point de vente clé en main avec tout le matériel et tout l’équipement ».

ACF : Quelles qualités faut-il pour devenir franchisé Waffle Factory ?

CC : « Commerçant avec un grand C ! Je pense qu’aujourd’hui d’une manière générale dans tous les commerces mais peut-être encore plus dans la restauration, il faut vraiment cette compétence et cette qualité de commerçant où il faut avoir ce contact client, cet accueil, ce sourire. C’est un élément de plus en plus important et je pense qu’en période de crise encore plus qu’hier.

Deuxième profil, sans chercher des professionnels de la restauration puisque nous leur amenons toute la formation, il faut évidement avoir une certaine facilité et envie à travailler les produits alimentaires et de restauration puisque nous mettons vraiment la main à la pâte, nous la travaillons au quotidien. Il faut donc vraiment une attirance pour la restauration mais être surtout et avant tout un commerçant.

Après, il faut évidement avoir quelques compétences managériales mais nous ne gérons pas des équipes de 10 ou de 20 personnes. En général, nous sommes à 4 ou 5 personnes dans les points de vente, ce ne sont donc pas les compétences managériales qui sont les plus importantes mais de nouveau, quand on est un bon commerçant on a ces compétences managériales qui sont innées à ce moment là ».

Plus de franchises
Franchise Avenir Rénovations Avenir Rénovations

Entretien et rénovation

Apport : 5 000€

Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise BRICOMARCHE BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Plus de franchises

Actualités

Thomas Monnier, Directeur Général Adjoint du réseau de franchise Keep Cool réagit aux dernières mesures sanitaires annoncées par le gouvernement. En effet, face à la multiplication des cas atteints du coronavirus, le ministre de la santé français a annoncé un certain nombre de restrictions dont la fermeture des salles de sport se trouvant en zone […]

Placée en redressement judiciaire pour difficultés financières, l’enseigne Courtepaille change de mains. C’est désormais Buffalo Grill qui l’emporte et qui prendra la direction de l’ensemble des restaurants du réseau. Un projet de relance performant Ne pouvant se sortir la tête de l’eau, l’enseigne Courtepaille composée de 279 restaurants, a été placée en redressement judiciaire. Parmi […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
La Réunion des Entrepreneurs

Concept de clubs de professionnels

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 8 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.