En savoir plus sur l'assurance chômage des dirigeants d'entreprise

Si vous n'êtes pas salarié de votre entreprise, en tant que dirigeant franchisé vous êtes exclu du régime d'assurance chômage même si vous relevez du régime de la sécurité sociale. Cependant, des régimes spécifiques ont été créés pour vous en cas de chômage consécutif à une cessation d'activité. Les dirigeants peuvent se tourner vers des systèmes d'assurance privée. Les plus connus étant la GSC (Garantie sociale des chefs d'entreprise) et l'APPI. Les cotisations et les indemnités sont calculées en fonction d'un revenu forfaitaire annuel et le barème actualisé tous les ans.

La GSC : garantie sociale des chefs et dirigeants d'entreprise

Le régime de base de la GSC assure aux dirigeants de société et d'entreprise individuelle, en cas de chômage consécutif à une cessation d'activité  après 12 mois d'affiliation et pendant 12 mois, une indemnité équivalant soit à 55 % du revenu net fiscal professionnel (hors dividendes), soit à 70 % de ce revenu. Le pourcentage de la cotisation due par le chef d'entreprise est alors établi en fonction du montant de tranches prévues pour le paiement des cotisations au régime complémentaire de retraite des cadres. La cotisation pour l'adhésion 2013 s'élève à 74 euros. Mode de calcul : pour un revenu net fiscal professionnel inférieur à 18 516 euros, le taux de cotisation sera de 3% pour un niveau d'indemnisation de 55%.
Pour la tranche allant jusqu'à 37032 euros de revenu net, le taux sera aussi de 3% pour une indemnisation à 55% et de 3,98% pour une indemnisation de 70%. Pour les revenus entre 37032 euros et 148 128 euros, le taux de cotisation sera de 3,23% pour une indemnisation de 55% et de 4,28% pour une indemnisation de 70%.

L'APPI, association pour la protection des patrons indépendants

Le régime commun s'adresse à tous les dirigeants d'entreprises individuelle ayant au moins un an d'existence. Il assure après 12 mois de cotisation une indemnisation d'un an suivant la cessation d'activité du fait d'un dépôt de bilan. L'adhésion annuelle est de 300 euros à laquelle s'ajoutent des frais de dossiers de 115 euros.
Le mode de calcul est le suivant : pour une allocation de 12 mois, le taux de cotisation appliqué sur le revenu professionnel annuel est de 3,58% pour une indemnité de 55% du revenu fiscal et de 4,90% pour une indemnité de 70% du revenu fiscal.

N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 19 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 20 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 30 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 10/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent