Mention « Fait Maison » dans la restauration

Pour apporter de la transparence dans le monde de la restauration, le gouvernement a instauré une nouvelle mention : le « Fait Maison ».
C'est le 24 juin 2013, que le Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, a annoncé cette mention. L'application et le suivi de cette initiative demanderont beaucoup de rigueur. Pour mettre en valeur la cuisine faite sur place et pour faire face à une restauration dite industrielle, ces derniers mois, des concertations ont lieu entre les professionnels de la restauration et le ministère afin de définir dix priorités.

Un nouveau logo

Cette mention fait donc partie de ce projet de loi sur la consommation. La ministre a précisé que cette mention s'applique aux plats ‘cuisinés faits entièrement sur place à partir de produits bruts'. Le logo ‘Fait maison' sera applicable avant le fin de l'année 2013. Un arrêté définira les conditions de sa mise en place et les contrôles seront effectués par la DGCCRF.
Cette décision a été prise pour répondre à la demande des organisations patronales de la restauration qui militent depuis des mois pour obtenir une clarification. Un dépôt d'amendement au projet de la loi Hamon porte d'ailleurs sur la création du titre d''artisan restaurateur'. Cette nouvelle mention ‘Fait maison' reprend donc la définition du Syndicat des Hôteliers et Restaurateurs (Synhorcat).
Cette initiative est une avancée dans l'information du consommateur. Didier Chenet, Président du Synhorcat précise que « d'autres formes de restauration n'étaient pas favorables à cette distinction » et qu'un effort de communication est nécessaire. Parmi les dix priorités du Ministère, y a aussi la relance du titre ‘Maître Restaurateur', la lutte contre le travail illégal, le développement de l'apprentissage, etc.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 03/07/13 02:00

Les franchises qui recrutent