La franchise belge en mouvement

Le commerce indépendant organisé représente quelque 10 000 points de vente en réseau à travers la Belgique.

Face au succès croissant de la franchise, la Fédération belge de la franchise a réalisé deux études complémentaires pour mesurer son évolution. Le premier réseau remonte à 1930, l'année dernière a vu l'arrivée de la Loi Laruelle, l'équivalent de la Loi Doubin en France, et le cap des 200 réseaux a été franchi. Aussi fallait-il en savoir plus...

Le premier volet de l'étude s'est porté essentiellement sur les données quantitatives. Ainsi le chiffre global annuel réalisé par les 200 réseaux est de l'ordre de 8 milliards d'euros, contre 2,4 en 2004. Cela représente 3 % du Produit Intérieur Brut. L'étude révèle également que 40 000 emplois équivalents temps plein sont concernés par la franchise et les partenariats commerciaux. La franchise est la formule dominante à 91 % dans l'organisation des réseaux. Les autres types de partenariats sont marginaux. Tous les secteurs d'activités sont concernés et les concepts sont majoritairement nationaux, à 55 %. 16 % sont d'origine française et 9 % proviennent des Etats-Unis.

Les réseaux belges ont par ailleurs des ambitions internationales. Les candidats à la franchise ont en moyenne 35 ans et sont recrutés pour leurs qualités humaines ou leurs expériences.

L'étude s'est aussi intéressée aux aspects qualitatifs. Il en ressort que seulement trois franchiseurs sur cinq assurent une formation initiale à leurs partenaires... Mais au final 90 % des franchisés se déclarent satisfaits de leur sort.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 17/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent