En lutte contre le chômage : la création

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / En lutte contre le chômage : la création
  • Créé le : 04/08/2008
  • Modifé le : 04/08/2008

40% des créateurs sont d’anciens demandeurs d’emploi qui, afin de se garantir un revenu, se sont lancés dans l’aventure.

Près de 35.000 entreprises ont vu le jour en 2007, soit 5.000 de plus qu’il y a un an. La croissance du PIB français a été atone ces deux dernières années et sera plus faible encore en 2008. En quoi chômage, création d’entreprises et croissance sont-ils désormais dans une conjonction nouvelle et jamais vue?

Jusqu’en 2005, il fallait absolument atteindre 3% de croissance du PIB pour que le chômage ne grossisse pas. La démonstration des limites des raisonnements macroéconomiques sur lesquels s’appuie l’essentiel des prises de décisions budgétaires, fiscales, sociales et d’investissements du pays est faite. Car il existe une intersection entre le domaine social, avec sa composante emploi, et l’économie, avec sa composante création d’entreprise, et plus précisément : la création d’activité. Ces nouveaux entrepreneurs paieront des impôts et taxes et ne seront plus comptabilisés comme des charges dans les budgets de nos systèmes de protection sociale. 4% de ces chômeurs créateurs feront grandir leur entreprise et ils embaucheront 1,7 personne dans les trois ans. Ils généreront une valeur ajoutée qui donnera les dixièmes de point de croissance manquants de façon bien plus garantie que les 321 décisions annoncées avec fracas.

Il y a gros à attendre de la mise en application des préconisations proposées par Hervé Novelli. Ce sujet soulève oppositions et critiques. Il va pourtant de soi que la mutation profonde de la notion d’entrepreneuriat que nous connaissons réglera nos maux. Accompagner ce mouvement est vital. Or, compte tenu de ce dynamisme, il est à craindre que l’Etat diminue son action dans les domaines de la création d’entreprises et d’activités. Nul besoin de baisser la garde en matière de soutien à la création d’entreprises. Les effets positifs de ce secteur constituent le meilleur investissement que l’entreprise France puisse faire.

Vu dans La Tribune juin 08

Plus de franchises

DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

LAFORET FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

YVES ROCHER

Parfumerie et cosmétique

Apport : 30 000€

GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 300 000€

Plus de franchises

Actualités

La renaissance de Matsuri, la chaîne de restauration japonaise, marque un tournant significatif dans le paysage gastronomique français. Avec l’acquisition de l’enseigne par un trio d’investisseurs dynamiques, dont Adrien de Schompré, co-fondateur de Sushi Shop, Sébastien Blanchet, ancien de PWC, et Céleste Velarde, ex-directrice artistique chez Big Mamma, la franchise Matsuri s’apprête à entamer un […]

Le réseau Story a ouvert un nouveau point de vente, le 19 avril dernier, à Valenton, dans la zone d’activité Carrefour Pompadour. Cette unité est gérée par Amir Talbi, 45 ans, qui a opté pour cette enseigne en raison de son côté familial, sa proximité et son concept clé en main. La franchise débarque à […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
VULCO

Spécialiste des pneumatiques et de l'entretien des véhicules de tourisme, industriel, génie civil et agricole.

+ de 25 ans d’expérience dans la liaison au sol

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 3 500€
  • Nombre d'unités total en national : 250
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.