Les résultats 2014 prometteurs pour l’avenir de la franchise en France

A quelques jours du salon de la franchise à Paris Expo, L’Express revenait sur la santé des réseaux de franchise en France. Si les résultats 2014 laissent présager de belles perspectives de croissance, le magazine ne cachait pas certaines incertitudes, notamment sur certains secteurs particuliers.

Un nombre de franchises en hausse

Après une année en demi-teinte, les chiffres 2014 de la franchise en France ont retrouvé une belle dynamique et offrent de belles perspectives pour le secteur. Selon les statistiques de la Fédération française de la franchise (FFF), le nombre de réseaux s'est enrichi en 2014 de 77 franchiseurs (+ 4,5%) et on recense aujourd’hui pas moins de 1800 réseaux dans l’Hexagone. Cette même année, le nombre de points de vente franchisés a accueilli 3 038 unités supplémentaires (soit une augmentation de + 4,7%) et le chiffre d'affaires global, réalisé par l’ensemble des franchisés se monte 51,450 milliards d'euros contre 47,40 en 2013 (soit une hausse exceptionnelle de 8,5%).

Ces résultats sont très prometteurs quand on les compare aux résultats en quasi stagnation de l'économie française (+ 0,4%) et aux difficultés éprouvées par de nombreuses entreprises. Sans nul doute, et les professionnels s’en réjouissent, la franchise est un modèle qui fonctionne et qui continue à créer des emplois. « Dans un environnement incertain et concurrentiel », explique l’Express, il est véritablement un vecteur de développement. Et les chiffres sont éloquents : « En France, les réseaux ont ouvert en moyenne sept nouveaux points de vente l'an dernier (pour 1,1 fermeture) ; neuf franchiseurs sur dix déclarent vouloir continuer à se développer et un tiers d'entre eux pensent même créer dix points de vente ou plus dans l'année. »

Des résultats contrastés selon les secteurs

Bien sûr, et ce à l’image de la conjoncture économique, la situation est différente selon les secteurs de la franchise. Ainsi, l’Express nous explique que « les commerces dans l'équipement de la personne (vêtements, accessoires) sont très éprouvés par la conjoncture et les nouveaux comportements d'achat. Ils perdent 192 unités franchisées (sur 7 700) et les ventes globales du secteur diminuent, sous l'effet de la course aux prix bas, des soldes permanents et de la baisse du pouvoir d'achat) »

Même constat pour l’immobilier qui a perdu des agences franchisées. Le magazine pointe également des créneaux dont les résultats stagnent. C’est le cas le bâtiment (hors rénovation de l’habitat, isolation…), du nettoyage, des sociétés de formation, des agences de voyage...

A contrario, de nombreux points de vente franchisés ont ouvert leurs portes sur le marché du commerce alimentaire ou de la restauration rapide qui peuvent s’enorgueillir d’un chiffre d’affaires à la hausse (2000 nouveaux points de vente pour le commerce alimentaire, 23 nouvelles enseignes et 361 unités supplémentaires pour la restauration rapide). Autre secteur à regarder de près : les franchises des services à la personne (+ 14 enseignes et 166 unités malgré un chiffre d’affaires en stagnation).

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 3 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 4 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 5 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 28/03/15 08:49

Les franchises qui recrutent