La SNCF développe ses commerces dans les gares

La galerie commerciale de la Gare du Nord à Paris est un vrai succès. Un an après l'inauguration la SNCF envisage d'agrandir ce premier équipement.

La filiale dédiée à l'optimisation commerciale, A2C, veut trouver des centaines de m2 du côté de la supérette Monoprix qui s'est implantée récemment (voir notre article). Elle ira jusqu'à déménager des bureaux SNCF... Au départ c'est une surface de 3 500 m2 qui avait été aménagée, mais devant les résultats un nouveau programme est engagé. En effet, d'après les études, un flux de 300 000 personnes par jour fréquente cette galerie et permet aux boutiques de réaliser un chiffre d'affaires global évalué à 28 millions d'euros HT en 2003. Dès le matin les clients sont là, puis on les retrouve à l'heure du déjeuner et en deuxième partie de journée.

Après les enseignes de mode Naf Naf, Jennyfer, Mim, Sinequanone, Foot Locker, La Redoute, Claire's, une nouvelle enseigne a fait son entrée : Marques Express, spécialisée dans le déstockage, elle n'existait que sous forme de stand et veut ainsi assurer son développement. Elle propose des marques comme Levi's ou Quicksilver... Mais son offre évolue en permanence. D'autres contacts sont pris par A2C avec des enseignes de sport.

Le concept va bientôt se retrouver à la Gare de Lyon bien que le projet ne soit pas encore finalisé, mais on envisage également de le transférer dans certaines gares de province, reste à trouver les financements.

Dominique Deslandes

Les boutiques de la Gare du Nord sont au complet

28/11/2003 : Un vrai succès pour A2c qui termine la commercialisation des espaces.

De nombreuses enseignes ont relevé le défi Gare du Nord : Hédiard, Beauty Unlimited, L'Occitane, Lavazza, Relay, Häägen Dazs, ... Au total cela fera 6 000 m2 d'espaces commerciaux, 100 magasins et bientôt 11 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Dominique Deslandes

Stop aux 400 pas gare du nord

19/01/2004 : Hier glaciale et ennuyeuse, aujourd'hui distrayante : voilà comment l'attente en gare a pu radicalement changer.

La Gare du Nord à Paris invite ses 500 000 visiteurs et voyageurs journaliers à faire leurs courses tout en attendant leur train. L'idée est proche de ce qui est déjà proposé dans les aéroports. Un centre commercial de 3 500 m2 a pris place dans la zone la plus passante de la gare, la zone d'échange qui fait la connexion entre les trains, les métros, le RER et les bus. Cette véritable galerie commerciale compte déjà une centaine de magasins de restauration, d'habillement ou de loisirs. On y trouve par exemple La Croissanterie, Segafredo Zanetti, Paul, Soho, Foot Locker ou Valège.
L'idée semble bien installée sur les rails puisque d'autres gares parisiennes, de Rouen, Marseille et Orléans sont elles aussi séduites.

Séverine Grumiaux

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 26/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent