Franchise : 3 secteurs en difficulté !

Tandis que certaines enseignes voient leur chiffre d’affaires grimper en flèche, d’autres connaissent de nombreuses difficultés. Après avoir connu un grand succès à leur début, ces enseignes doivent aujourd’hui faire face à de nombreux défis. Pour cause, un pouvoir d’achat et un marché qui évoluent, une mentalité qui change, et surtout une concurrence accrue avec de nouveaux acteurs dominant le marché. AC Franchise avait écrit sur les difficultés prévisibles dans ces secteurs.

Les cigarettes électroniques, un secteur qui s'écroule

Des chiffres d’affaires en chute, des taux de vente en baisse, 400 points de vente qui ferment, les enseignes de cigarettes électroniques ont perdu de la vitalité. Plusieurs réseaux périclitent, sans doute à cause d’un cadre législatif équivoque, une régulation incertaine et de nombreux protagonistes sur le marché sans oublier :
- la concurrence des débits de tabac que beaucoup avaient voulu ignorer
- les mauvais emplacements de beaucoup de réseaux
- le peu de puissance financière de beaucoup de créateurs de réseau

Lire aussi :
- quel avenir pour les cigarettes électroniques ?
- Nos conseils à propos des franchises de cigarette électronique

Notre conclusion : Attention aux secteurs à la mode, ils attirent aussi des réseaux "légers".

La téléphonie : magasin physique ou boutique en ligne ?

Il fut un temps où les clients se bousculaient dans les magasins pour s’acheter le téléphone portable le plus en vogue. Avec la généralisation de l’accès à internet, le marché du téléphone mobile est attaqué par les offres des leaders en ligne. Il faut aussi admettre que les réseaux indépendants des opérateurs souffrent du fait des rapports de force avec lesdits opérateurs. Plusieurs réseaux ont disparu dont Tel and Com, The Phone House, etc..... Ceci dit, quelques boutiques physiques échappent à ce phénomène et poursuivent leur développement. C’est surtout le cas des enseignes spécialisées dans la vente des accessoires de personnalisation (coques personnalisables, étuis fashion, batteries externes et bien d'autres objets connectés). Néanmoins, ce genre d’entreprises évolue au gré de la mode et il faut penser à rentabiliser très vite pour se sécuriser.

L'optique face à une nouvelle forme de concurrence

Le marché de l’optique a fortement marqué les années 2000. Aujourd’hui, les boutiques commercialisant des lunettes craignent une concurrence accrue avec les sites en ligne. Avec moins de charge qu’un magasin physique mais moins de servies aussi, les boutiques d’optique en ligne proposent des offres à bas prix, beaucoup plus accessibles au consommateur contemporain qui a tendance à effectuer ses achats de plus en plus via internet. Il est vrai que les marges sur l'optique ont été très importantes. Aujourd’hui, le marché de l’optique est monopolisé par les 5 plus grands acteurs du secteur, partageant 60% des parts de marché. Les autres petites enseignes se battent dans cette guerre concurrentielle. 

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 15 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 19 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 21 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 06/04/16 07:24

Les franchises qui recrutent