Etat des lieux du marché des bijoux fantaisies

«Le marché de la bijouterie fantaisie - Prévisions et perspectives à l’horizon 2017, paysage concurrentiel et mutations de l’offre», par  Anne Césard est la dernière étude publiée par XERFI. Elle y relève un recul des ventes de bijoux sur l’année 2013 et affirme que la tendance sera confirmée pour 2014. Mais quelles sont les causes de ce repli ?

Trop de bijoux tue le bijou

La crise a eu raison du marché de la bijouterie fantaisie. Il a reculé de 2,7% d’après l’analyse faite par Xerfi. De nombreux facteurs expliquent ce résultat : baisse du pouvoir d’achat,  hausse de la TVA et donc augmentation des prix des articles. Mais ce qui a donné le coup de grâce est la profusion de l’offre de bijoux.

Au départ, les bijoux fantaisie étaient commercialisés par des enseignes connues pour être spécialisées dans ce domaine : Claires, Histoire d’Or….   Malheureusement d’autres acteurs oeuvrant dans le secteur de l’équipement de la personne ont voulu tester  la vente des bijoux. C’est le cas de certaines enseignes de prêt-à-porter qui ont souhaitées proposer ces articles, souvent mal mis en valeur, afin que leur clientèle accessoirise leurs tenues. Les salons de coiffures et autres magasins non spécialisés dans les bijoux se sont  mis à vendre de la bijouterie fantaisie.  

Au final, les clientes peuvent trouver désormais ces articles dans de nombreux commerces. Mais la similitude dans le choix de l'offre d'un magasin à l'autre est une préoccupation que certaines enseignes ont décidé de soulevée.  Pour sortir la tête de l’eau, les enseignes spécialisées en bijoux fantaisie ont le choix de faire la différence sur ce marché où la concurrence y est rude. Elle  propose désormais des produits personnalisés. Tel est le cas de la franchise Pandora qui a lancé sur le marché les charms, ces petits bijoux modulables.   

 Avec le retour à la croissance prévu en 2015, le marché du bijou fantaisie devrait reprendre des couleurs.  



Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 5 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 14 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 14/02/14 22:24

Les franchises qui recrutent