Valoriser les soldes libres

Ces soldes flottants ont été institués par la loi de modernisation de l'économie et voient le jour pour la première fois cette année. Ils sont d'une durée de deux semaines et viennent compléter les huit semaines de soldes nationaux. C'est au commerçant de les fixer très librement.
Mais attention ! Cela ne s'improvise absolument pas d'une semaine sur l'autre. D'ailleurs le commerçant doit informer la Préfecture au minimum un mois avant leur démarrage. Ceci peut se faire par internet sur le site de Bercy. Il est bon de décider rationnellement de la bonne période pour ces soldes supplémentaires afin d'en tirer le maximum de bénéfices.
Ils doivent impérativement être terminés un mois avant le démarrage des soldes nationaux, alors entre les saisons, les périodes de vacances scolaires et la météo...  Le choix est délicat. Il est impératif d'exclure les moments de forte activité et d'éviter les dates d'échéances de paiement fiscal. On préconise en général de faire deux fois une semaine de soldes libres.
L'idéal semble de s'associer aux commerçants de la rue ou du quartier et de s'organiser en réseau. De ce fait la mobilisation est collective et le trafic de clients plus important. La communication fera le reste.
Il est important de bien afficher les dates de ces soldes, mais pas trop tôt afin d'éviter que certains clients ne reportent leurs achats. Une semaine ou deux avant le démarrage semble être la bonne mesure.
Rappelons que le terme solde est réservé pour écouler les stocks, ils ne correspondent pas à des promotions qui sont possibles toute l'année mais n'autorisent pas la vente à perte comme les soldes.
On peut également communiquer par internet et s'adresser directement à ses fidèles clients par mail afin de les prévenir de cette période particulière de soldes.  Il existe de plus de sites spécialisés pour la diffusion des informations concernant les soldes libres, l'avantage est que l'inscription y est gratuite.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 12 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - un mois

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Informations clés

  • Crée le: 25/08/09 02:00

Les franchises qui recrutent