Témoignage d’une franchisée sur son parcours atypique au sein du réseau L’Onglerie

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Témoignage d’une franchisée sur son parcours atypique au sein du réseau L’Onglerie
  • Créé le : 03/01/2019
  • Modifé le : 03/01/2019
Agathe Blancher, 31 ans, a intégré le réseau L’Onglerie il y a 9 ans. Elle a fait ses débuts en tant que salariée avant de racheter, en 2014, l’institut de la galerie commerçante Saint-Martial à Limoges. En juillet 2018, elle a déménagé de son ancienne adresse pour s’installer dans un local totalement refait, toujours à Limoges.

Agathe Blancher bénéficie de l’accompagnement de son enseigne pour déménager son institut

Il y a 9 ans, Agathe Blancher, ancienne barmaid qui a exercé à Paris, en Corse et à Limoges, a envie de changer de métier et d’avoir « un rythme plus classique« . En se rendant à l’institut L’Onglerie situé dans le centre-ville de Limoges, la propriétaire Cidalia Pouch lui propose un emploi.
Après un stage d’observation concluant, Agathe apprend pendant 2 mois le métier au centre de formation de L’Onglerie avant d’être salariée. Six mois plus tard, elle intègre le second institut que Cidalia ouvre dans la galerie commerçante Saint-Martial à Limoges, et y prend de plus en plus de responsabilités.  

« En 2013, j’avais la sensation d’avoir fait le tour de mon poste, j’avais mûri & j’aspirais à autre chose. Je voulais me réaliser davantage ! C’est pourquoi, j’ai pendant un moment, pensé à démissionner« , confie Agathe Blancher. Au même moment, Cidalia lui annone vouloir revendre l’institut situé à Saint-Martial et lui soumet une offre de rachat.
Agathe Blancher n’hésite pas et au terme d’une année de travail acharné pendant laquelle elle constitua un apport, elle réussit à convaincre les banques et la Région qui lui accorda un prêt à taux zéro et devient propriétaire de son première institut en septembre 2014, à l’âge de 27 ans.

« Les premières années furent extrêmement difficiles« , se souvient-elle. « Je travaillais énormément sans en voir le bout. Le loyer me coûtait extrêmement cher et tous les magasins de la galerie fermaient les uns après les autres« .
Elle confie alors ses doutes à Laurent Treuil, le responsable du développement du réseau de franchise de L’Onglerie qui a pris ses inquiétudes très au sérieux. Ils réfléchissent donc ensemble à une nouvelle stratégie commerciale. Il lui présente rencontrer un comptable en or et reste très actif à ses côtés dans la recherche d’un nouveau local.
Après de nombreux rebondissements, Agathe finit par signer un contrat de location à Limoges en mai 2018 et s’accorde avec le propriétaire pour ne pas payer de loyers, contre travaux, jusqu’à l’ouverture de l’institut le 4 juillet 2018.

Aujourd’hui, Agathe est aux commandes de son nouvel institut de 95 m² ou l’électricité, la peinture et les sanitaires ont été refaits. « Nous avons eu un été extraordinaire, l’institut était bondé de 8 à 22 heures ! Les retours sont extrêmement positifs sur le nouvel emplacement qui détient son propre parking ! Toutes mes anciennes clientes ont suivi & de nouvelles apparaissent !« , confie la franchisée.      

Actualités de L'ONGLERIE

Aujourd’hui franchisée L’Onglerie® à Hyères, Sarah Soulier n’est pas du tout issue du secteur de la beauté et de l’esthétique mais a un parcours assez hors du commun puisqu’elle a précédemment suivi une carrière de militaire! Sarah Soulier, de militaire à franchisée L’Onglerie® ! Sarah Soulier, 34 ans, s’est toujours intéressée aux domaines militaire et esthétique. […]

Le 27 Octobre dernier, la franchise L’Onglerie® a soutenu Les Demoiselles de Margaux Cantenac lors de sa course et marche caritatives 100% féminine au profit du dépistage des cancers. Une vraie réussite que le réseau est fier d’avoir soutenu. En effet, l’événement s’est déroulé dans une ambiance fеstіvе, à travers un prеstіgіеuх vignoble. L’épreuve : […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.