Synthèse des rencontres du commerce associé 2003

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Synthèse des rencontres du commerce associé 2003
  • Créé le : 25/06/2003
  • Modifé le : 25/06/2003

Les 2èmes Rencontres du Commerce Associé, organisées à l’occasion des 40 ans des Enseignes du Commerce Associé, le 19 mai 2003 à l’Espace Havas (Neuilly), ont rassemblé près de 250 personnes.

Ces rencontres ont permis d’évoquer ces 40 années d’évolution, de développement, et d’imaginer, avec des spécialistes du commerce et des dirigeants de groupements, ce que pourrait être l’avenir du commerce et du commerce associé.

Le commerce associé : un modèle qui place l’Homme au coeur de l’économie de marché

Renaud Dutreil, Secrétaire d’Etat aux PME et au commerce :
“Le modèle que vous avez bâti est un modèle de référence”. “Nous fêtons un demi-siècle de société de consommation. Vous représentez le second souffle, en réconciliant la valeur ajoutée et la valeur morale, l’économie de marché et le respect de l’être humain. Le modèle de la giga-entreprise mondiale, avec des centres de décision éloignés, n’a plus les faveurs des Français. Ils ont de la sympathie pour les entreprises à taille humaine, organisées en réseaux et avec des centres de ressources, irriguant les territoires, puisque les territoires ne survivraient pas sans les réseaux”.

Alain Etchegoyen, Philosophe :
“J’apprécie le commerce associé car il contredit le modèle unique d’entreprise qui est véhiculé par la presse économique. Quand une entreprise entre en bourse, son dirigeant change de métier et passe 30 à 40% de son temps avec les analystes financiers. Le commerce associé utilise ce temps dans la démocratie interne pour faire vivre le réseau, ce qui me paraît être un atout essentiel permettant l’adaptation et le bon fonctionnement d’un réseau de commerçants”.

Un juste dosage entre puissance des enseignes et proximité avec le client

Jean Leroyer, Président des Enseignes du Commerce Associé :
“En ayant su se doter, au travers de leurs groupements, de moyens forts et puissants, avec des enseignes fortes et reconnues, nos PME se sont données les moyens de la réussite. En étant proches de leurs clients, de leur équipe et de leur ville, les commerçants associés s’adaptent et sont réactifs. Le lien entre les deux, c’est bien sûr l’implication des associés, dans les instances de leur groupe, y compris dans les organes de direction, ce qui permet de bien définir la politique et la stratégie en partant d’un vécu terrain”.

Olivier Saguez, Président de Saguez et Partners :
“Le commerce associé est un commerce moderne, non parce qu’il a su développer une image, des concepts à la mode, mais parce qu’il véhicule des valeurs que recherchent les chaînes de magasins aujourd’hui : l’esprit d’initiative, le sens du contact, la connaissance du terrain, l’implantation locale”.

Alain Etchegoyen :
“Il y a dans votre mouvement certains principes qui relèvent de l’avenir : la proximité du client, la solidarité – valeur que les jeunes réclament aujourd’hui – et un principe qui n’a rien d’une valeur morale : l’adaptation. »

 

Le commerce associé : prêt à relever les défis du commerce demain

Recruter les Hommes qui feront vivre les réseaux, en tant qu’entrepreneurs mais aussi en tant que salariés.

Philippe Demonchy, Pdg de Selectour :
Les années à venir “sont celles des successions, en interne avec les familles ou en externe avec l’arrivée de jeunes entrepreneurs. Il est important de faire entrer des jeunes dans les réseaux et de les impliquer dans les décisions pour préparer la transmission”.

Serge Papin, Vice-Président de Système U :
“Il faut transmettre, partager et donner le goût aux jeunes de continuer et d’entreprendre”.

Renaud Dutreil :
“Ce que vous proposez comme modèle peut servir aux créateurs d’entreprises, ainsi qu’à la transmission d’entreprise, sachant que 500 000 entreprises doivent changer de mains d’ici dix ans”.

Demain, mieux manager les Hommes pour accroître la qualité de service.

Serge Papin :
“Système U est à la 3ème génération d’Hommes. Après celles des créateurs puis des développeurs, vient maintenant celle des managers”.

Cédric Ducrocq, Pdg de Dia-Mart :
“(pour réussir demain, il faudra concilier) le développement d’un marketing d’enseigne riche et construit avec beaucoup de dynamique commerciale, de pragmatisme, de capacité d’initiative locale, qui sont des choses que les groupements de commerçants savent bien faire par nature”.

Dominique Cuvillier, Chasseur de tendances :
“Le consommateur doit devenir prescripteur de l’enseigne : il entre dans un magasin qui lui ressemble, il revendique le fait d’appartenir à cette enseigne qui l’a compris et milite donc dans son sens”.

Eric Holzinger, Directeur de Synalia :
“Pour assurer la pérennité de nos groupements, il faut faire partager, à nos associés, à nos collaborateurs, l’envie de se développer, de progresser ensemble”, “développer et valoriser l’appartenance à une société, à un réseau, à une enseigne”.

Communiqué

 

Plus de franchises
Franchise POIVRE ROUGE POIVRE ROUGE

Restaurant à thème

Apport : 65 000€

Franchise BAZARLAND BAZARLAND

Bazar, solderie

Apport : 100 000€

Franchise LEONIDAS LEONIDAS

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

Franchise ISOCOMBLE ISOCOMBLE

Entretien et rénovation

Apport : 30 000€

Franchise L’ATELIER DU CHOCOLAT L’ATELIER DU CHOCOLAT

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

Franchise PHILAE SERVICES FUNERAIRES PHILAE SERVICES FUNERAIRES

Funéraire, pompe funèbre

Apport : 30 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 60 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Archea, la marque dédiée à l’aménagement intérieur sur mesure, réaffirme avec force sa volonté d’être l’interlocuteur privilégié de son client à travers la nouvelle signature de son catalogue 2020. « ARCHEA s’occupe de tout, surtout de vous », telle est la signature de ce nouveau catalogue qui se construit comme une invitation à […]

Lancé en 2005, le réseau CosmétiCar est aujourd’hui leader en France sur le marché du lavage auto sans avec à son actif 70 agences mobiles et 10 centres fixes. 2020 sera l’année de l’international avec en priorité le développement du marché suisse. « Pour relever ce défi avec succès, nous avons recruter un nouveau Directeur […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.