Salaire ou dividendes ?

Comment obtenir la plus juste rémunération à moindre coût fiscal ? La question est d'actualité car l'imposition des dividendes vient d'être modifiée.

Président de Société Anonyme, de Société par Action Simplifiée, gérant minoritaire de SARL, le statut de salarié vous est ouvert. Vous pouvez donc percevoir salaires et primes. Si le résultat dégagé le permet, vous pouvez également toucher des dividendes. Pour l'entreprise le versement de salaires entraîne des charges sociales et patronales, distribuer des dividendes a un impact direct sur la trésorerie mais non sur le résultat. Donc pour un net perçu identique le poids fiscal du salaire est supérieur compte tenu des charges.

Pour l'entrepreneur, le salaire est imposé sur le revenu avec des abattements de 10 et 20 %. Les dividendes sont taxés également pour l'impôt sur le revenu mais avec un avoir fiscal. Depuis le 1er janvier 2005, ce dernier est remplacé par un abattement de 50 % sur les dividendes perçus. L'idéal est d'effectuer une simulation pour comparer.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Reconversion professionnelle après 40 ans : Témoignages !

par MA - 1 jour

Voici trois témoignages de personnes qui ont réussi leurs reconversions professionnelles après la quarantaine.

Ouvrir une salle de sport en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 4 jours

Le marché du sport connaît ses plus beaux jours grâces aux Français qui ont de plus en plus d'engouement pour les activités sportives. Le sport a du succès!

Location gérance et franchise : Principe et opportunités ?

par MA - 4 jours

Il existe plusieurs formules pour accéder à l'indépendance et devenir son propre patron, le meilleur moyen est souvent la franchise. Cependant, ce n'est pas toujours évident de se lancer dans l’entreprenariat quand on ne dispose pas des fonds néce...

Informations clés

  • Crée le: 31/08/05 02:00

Les franchises qui recrutent