Marc Touati s'est exprimé sur la conjoncture 2009

Pour la seconde fois en trois ans, l'économiste a expliqué aux adhérents de la Fédération Française de la Franchise (FFF) et à leurs invités ce qu'il pensait de la situation économique actuelle et comment il voyait l'année 2009.
Investisseurs, consommateurs et médias ont déjà la tête sous le sable écrit Marc Touati dans un essai paru récemment chez Dunod (Krach Boom et demain). A les entendre il n'y a plus qu'une chose à faire précise-t-il : prendre un an de vacances et revenir en 2010 ! Naturellement ce ne peut être le cas de tout le monde...
Il faut bien rester aux affaires et garder confiance, selon lui, en plusieurs acteurs au premier rang desquels l'économie américaine et les investisseurs institutionnels.
Dans le contexte de crise que nous vivons, le rôle de l'économiste reste important. Il doit remplir trois missions : expliquer, prévoir et conseiller. Les politiques et les particuliers doivent comprendre, d'après Marc Touati, que l'économie n'est pas une question d'idéologie mais de pratique et d'efficacité.
Pour lui il est utile, pour ne pas passer l'année 2009 idiot, de comprendre le vrai prix du pétrole, la crise des subprimes, le rôle des Etats-Unis et des pays dits émergents dans l'économie mondiale. Il rappelle que ces derniers réalisent 65 % de la croissance mondiale et que les problèmes économiques du vieux continent n'ont pas commencé avec la crise américaine, la descente était déjà amorcée... D'ailleurs la douloureuse question de la dette de l'Etat en France (112 % du PIB) n'est pas nouvelle et fait courir des risques importants pour la santé du Pays.
L'économiste n'est pas l'avocat du pire et il trouve dans le sang-froid des ménages une raison d'espérer puisque l'on continue à consommer en profitant de la baisse des prix et même à créer de nouvelles entreprises !
Vu dans Rezo 2009

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 15 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 20 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 25 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 10/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent