Les baisses de prix ne sont pas au rendez-vous

  • Créé le : 11/03/2004
  • Modifé le : 11/03/2004
La circulaire Dutreil a des effets mitigés et les négociations commerciales entre industriels et enseignes ne donnent pas les résultats attendus…

Entre hausses de tarifs et marges arrière ou coût des promotions, les prix demeurent trop importants pour le consommateur.

La concurrence sur les prix souhaitée par le gouvernement n’est pas au rendez-vous des négociations entre industriels et distributeurs. En effet la flexibilité offerte par le texte de Renaud Dutreil pour faire revenir les marges arrière vers l’avant n’est pas exploitée au bénéfice du consommateur. On constate que le système de distribution classique s’essouffle face au hard-discount où il n’existe pas de marges arriière. Les tarifs présentés par les industriels sont majoritairement en augmentation et les marges arrière dérivent de 1 à 3 points même sur des marchés où elles atteignent déjà 50 % !

De plus les nouveaux outils promotionnels sont coûteux : on évoque 200 millions d’euros uniquement financés par les industriels pour le Ticket Cash de Carrefour, qui doit sortir en avril. Le système consiste à rembourser l’enseigne d’une somme correspondant au nombre d’unités vendues multiplié par le pourcentage de remise sur le prix. La guerre s’est déplacée sur le terrain du marketing. Les NIP (nouveaux instruments promotionnels) ont un coût bureaucratique trop important, ils pèsent sur la productivité des entreprises.

C’est l’insatisfaction générale : les enseignes ne peuvent pas vendre les marques moins cher et les industriels sont contraints de payer toujours plus. Les PME quant à elles souffrent à tous les niveaux. De ce fait la négociation se durcit et la plupart des grandes entreprises n’ont pas achevé des discussions entamées en juillet 2003. Certaines situations sont très tendues. Michel-Edouard Leclerc se plaint de l’augmentation du prix des grandes marques tandis que les fabricants assurent qu’ils subissent l’augmentation des matières premières, dans un contexte d’euro fort.

De plus la circulaire Dutreil aurait des effets inattendus comme la multiplication des accords de gamme, cela amène à devoir écouler tous les produits d’une gamme sur les rayons et à évincer les PME… Certains petits industriels ont ainsi perdu 20 % de leur gamme de produits en rayons, même si en revanche ils ont réussi à contenir les marges arrière. Et les distributeurs ont désormais la phobie du hard discount, ce qui les amène à demander aux fabricants de produire des articles de premier prix plutôt que des marques de distributeurs, c’est la panique chez les professionnels du marketing semble-t-il. 

Le gouvernement réfléchit aux mesures à prendre, les grandes multinationales et les grands distributeurs ne seront pas ménagés, ce sont les PME qui doivent être protégées car elles assurent l’emploi et l’innovation. Les lois Galland et Raffarin pourraient revues en fonction des données actuelles. Des exemples sont donnés par les Belges ou les Espagnols qui adoptent des réglementations reposant sur l’idée de mixité entre PME et grandes marques. Tout sera fait pour éviter que le consommateur soit la première victime du système.

Vu dans LSA n° 1847

Plus de franchises
Franchise BAZARLAND BAZARLAND

Bazar, solderie

Apport : 100 000€

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 30 000€

Franchise AXEO SERVICES AXEO SERVICES

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 25 000€

Franchise BALLADINS HOTELS BALLADINS HOTELS

Hôtel

Apport : 500 000€

Franchise D Pro D Pro

Diagnostic immobilier

Apport : 5 000€

Franchise ARCHEA ARCHEA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 50 000€

Franchise ESPACE EMERAUDE ESPACE EMERAUDE

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 10 000€

Plus de franchises

Actualités

Brico Cash, enseigne discount du Groupement Les Mousquetaires, ouvre les portes d’un nouveau point de vente à Saint-Mard dans le 77, proche de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Il s’agit du 3ème magasin de l’enseigne qui s’installe en région parisienne et du 2ème en Seine-et-Marne. Second point de vente pour le franchisé Laurent Delaporte Laurent […]

Poivre Rouge enseigne du Groupement les Mousquetaires, annonce la reprise de ses 78 restaurants par l’enseigne angevine de restauration La Boucherie, portant ainsi à 200 le nombre de points de vente de la marque. Accélérateur de développement … La reprise des 78 établissements de l’enseigne Poivre Rouge par le Groupe La Boucherie marque l’accélération fulgurante […]

Mobalpa est une enseigne contemporaine du Groupe Fournier Habitat reconnue pour ses cuisines, salles de bains et meubles de rangement de grande qualité. La marque familiale voit le jour en 1948 et se présente aujourd’hui comme LA référence en matière de savoir-faire, de design et de modernité. Retrouvez ici les quels sont les 8 atouts […]

Pano ou l’enseigne experte de la signalétique fondée en 1980, a voulu mettre en avant son concept au travers cette vidéo de présentation. Symbole de réussite … Le réseau Pano, compte près de 100 agences implantées dans plus de 10 pays. Ce sont plus de 300 projets qui sont réalisés par jour dans le monde. […]

Essentiel & Domicile, réseau d’agences spécialistes du service à la personne a organisé sa 4ème convention annuelle qui s’est déroulée du 14 au 16 juin 2019. L’occasion pour la marque de réunir les 16 franchisés du groupe lors de 3 jours rythmés par la convivialité, le partage et l’esprit d’équipe. On fait le bilan … […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.