Le textile en baisse en 2003

A part dans le secteur de la lingerie, la consommation textile a stagné ou baissé, particulièrement au moment des fêtes de fin d'année.

D'après le Centre Textile de Conjoncture et d'Observation Economique, si l'on considère l'année 2003 dans son ensemble, la baisse est de 0,9 % en euros constants, ce qui est finalement limité.

Ce sont les magasins populaires, comme Monoprix, qui s'en sortent le mieux : 3,8 % d'augmentation. La VAD, soutenue par internet, se porte correctement puisqu'elle marque une progression de 1,2 %.

Mais les boutiques indépendantes sont moins bien loties avec -2,5 %. Pas facile d'envisager l'avenir sans groupement d'achat, sans enseigne nationale, sans marketing groupé.... ce qui n'enlève rien à la nécessité d'avoir de bons commerçants que ce soit en franchise ou en coopératives.....

,  les distributeurs des périphéries ne s'en sortent pas mieux puisqu'ils baissent également, davantage en tout cas que les magasins équivalents de centre ville. Les hypers ont connu une baisse de 1,5 %, les grandes chaînes de distribution de 2,4 %.

Si l'on considère les produits, la lingerie, homme et femme, continue sa progression, + 2,3 % pour la lingerie féminine devenue un véritable accessoire de mode et 1,8 % pour les hommes.

Tous les autres produits sont en baisse : -1,3 % pour le linge de maison, -2,2 % pour le vêtement féminin ou -5,3 % pour la mercerie-laine... En fin d'année les produits high tech ont été privilégiés pour les cadeaux des français, le textile en a souffert, particulièrement dans les chaînes de grande distribution, où décembre marque une baisse de 6,8 % . La période n'a même pas été favorable au prêt à porter féminin : - 4,2 % !

Dominique Deslandes


Articles similaires

Une literie de qualité pour une bonne santé physique et mentale

par HK - 10 heures

une literie de mauvaise qualité impacte non seulement la santé physique mais également la santé mentale, d’où l’importance d’en changer tous les 10 ans en optant pour des matelas adaptés à la morphologie de chacun. C’est là qu’intervient la fr...

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 11 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - un mois

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Informations clés

  • Crée le: 28/03/04 01:00

Les franchises qui recrutent