Focus sur 3 franchisés Diagamter : Comment ont-ils développé leur entreprise ?

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Focus sur 3 franchisés Diagamter : Comment ont-ils développé leur entreprise ?
  • Créé le : 14/02/2018
  • Modifé le : 12/02/2020
Fondé en 1997 et lancé en franchise en 1999, Diagamter est un réseau national de diagnostiqueurs immobiliers présent sur l’ensemble du territoire. Avec plus de 3 millions de diagnostics réalisés, 100 000 clients par an, une formation diplômante de 14 semaines soit 8 semaines de plus que ce que prévoit la loi, 86,6% de taux de satisfaction auprès de son réseau de franchisés et 96 % de clients satisfaits, Diagamter constitue une réelle opportunité pour les candidats à la franchise à la recherche d’un réseau solide et d’une activité rentable.

Trois franchisés Diagamter : René Louvot (Troyes), Thierry Bizouarne (Toulouse) et Loïc Guinchard (Jura), nous révèlent leur méthodologie pour réussir localement à travers le concept Diagamter.

René Louvot, franchisé Diagamter Troyes

René Louvot, franchisé Diagamter (Troyes)

Efficacité et réactivité pour séduire ses clients

René Louvot : “Face à un marché qui était à l’époque attirant, j’ai développé une structure pour répondre à la demande. J’ai surtout développé les relations commerciales avec mes partenaires notaires et agents immobiliers, en apportant un service efficace, irréprochable et toujours disponible presque 24 h/24 puisque mon téléphone est toujours connecté. Cela était très apprécié de la part de mes clients. A partir de là, il fallait bien que j’embauche des collaborateurs. Nous avons répondu à la demande en embauchant et en formant des gens de façon à apporter un service en continu. Ce n’est donc pas par hasard que nous sommes là depuis 14 ans.

Thierry Bizouarne, franchisé Diagamter Toulouse

Thierry Bizouarne, franchisé Diagamter (Toulouse)

Réussir, c’est aussi savoir bien gérer son temps

Thierry Bizouarne : ”Ma structure d’entreprise Diagamter tourne autour de deux techniciens, un assistant à mi-temps et une assistante. Ce qui me permet de faire du commercial pour pouvoir développer l’entreprise. Je consacre 60 % de de mon temps à faire du commercial pour développer mon réseau de prescripteurs et maintenir le commerce existant en rendant visite aux prescripteurs déjà en place, et en leur assurant de la formation, cela permet d’entretenir le business. Ensuite, il ne faut pas oublier que nous avons de la production à faire. Je consacre en moyenne 20 % de mon temps à faire de la production, à dépanner les clients, à faire dans l’urgence parce que nous travaillons souvent dans l’urgence. Puis, il y a les 20 % à consacrer à tout ce qui est administratif.” 

Loïc Guinchard, franchisé Diagamter Jura

Loïc Guinchard, franchisé Diagamter (Jura)

Adapter son discours et son comportement pour se conformer aux attentes de ses clients

Loïc Guinchard : “J’ai développé une entreprise de diagnostic en milieu rural parce que je suis en pleine campagne, loin des grandes villes. L’idée est de s’adapter aux gens que nous allons rencontrer, par exemple si je dois faire un diagnostic sur une ferme, il n’est pas question d’y aller en costume-cravate avec des souliers vernis. Je suis plutôt en zone montagneuse, je m’habille en jean et basket. Les gens de la campagne n’apprécient pas forcément les gens de la ville, le secret est donc de s’adapter à eux, de discuter régulièrement avec eux. On se tutoie d’entrée, dans le monde agricole c’est comme ça. Il y a beaucoup de choses à faire dans le monde rural, on a souvent à faire à des gens très attachants, il y a plein d’histoires à partager et de travail à faire. Il  y a des biens qui se vendent et on travaille souvent sur des biens plus importants, de grandes maisons, de grandes fermes… il y a vraiment de nombreuses possibilités.

Plus de franchises

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

AVENIR RÉNOVATIONS

Entretien et rénovation

Apport : 20 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Santé, médical, dentaire

Apport : 70 000€

DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

Plus de franchises

Actualités

La renaissance de Matsuri, la chaîne de restauration japonaise, marque un tournant significatif dans le paysage gastronomique français. Avec l’acquisition de l’enseigne par un trio d’investisseurs dynamiques, dont Adrien de Schompré, co-fondateur de Sushi Shop, Sébastien Blanchet, ancien de PWC, et Céleste Velarde, ex-directrice artistique chez Big Mamma, la franchise Matsuri s’apprête à entamer un […]

Le réseau Story a ouvert un nouveau point de vente, le 19 avril dernier, à Valenton, dans la zone d’activité Carrefour Pompadour. Cette unité est gérée par Amir Talbi, 45 ans, qui a opté pour cette enseigne en raison de son côté familial, sa proximité et son concept clé en main. La franchise débarque à […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
VULCO

Spécialiste des pneumatiques et de l'entretien des véhicules de tourisme, industriel, génie civil et agricole.

+ de 25 ans d’expérience dans la liaison au sol

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 3 500€
  • Nombre d'unités total en national : 250
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.