Les avis sont toujours mitigés concernant l'ouverture le dimanche

Alors que les dirigeants peuvent ouvrir les commerces le dimanche en toute légalité dans certaines zones, le sujet devient parfois un véritable objet de contestation sociale.

Ouverture dominicale ou pas !

La Loi Maillé a été votée en août 2009 et prévoit de permettre le travail le dimanche à partir du volontariat des employés. Elle concerne les boutiques situées en zone touristique ou thermale. Le texte prévoit aussi les commerces situés dans des PUCE (Périmètres d'usage de consommation exceptionnel). Ce sont des zones où il y a suffisamment de clients le dimanche pour justifier l'ouverture, ou à proximité d'un pays dont les commerces sont ouverts. Pour le salarié qui accepte de travailler le dimanche il n'y a pas de compensation en zone touristique ou thermale. En revanche une négociation collective doit avoir lieu pour les PUCE.
Les analyses peuvent maintenant commencer à partir de magasins, franchisés ou non, ayant décidé de nouvelles ouvertures dominicales, l'enthousiasme est rarement au rendez-vous. Les consommateurs ne semblent pas acheter davantage le dimanche. C'est un point de vue déjà annoncé antérieurement par les professionnels de l'habillement et par les associations de commerçants. Malgré tout il y en a parmi eux qui croient qu'avec l'habitude la clientèle viendra en plus grand nombre et que l'ouverture de leurs poinst de vente créera même de nouveaux flux. Il est vrai que lorsqu'on voyage à l'étranger on apprécie que les boutiques soient ouvertes le dimanche et les touristes étrangers sont particulièrement demandeurs sur notre territoire eux-aussi.
Il serait judicieux par ailleurs d'ouvrir lorsque la période est particulièrement adaptée aux courses abondantes et urgentes : à la rentrée scolaire ou à l'approche des fêtes de fin d'année par exemple. Cela peut simplifier la vie de certains clients, qui ne dépenseront pas forcément plus pour autant, mais auront le plaisir de pouvoir choisir fournitures ou cadeaux plus tranquillement. De même pour le mobilier de la maison, les achats se font souvent en famille et le dimanche reste le meilleur jour pour flâner dans les allées des magasins d'équipement de la maison. 
Il faut se rappeler qu'ouvrir le dimanche coûte au commerçant, en fonction des zones il devra donner un repos compensateur à ses salariés et parfois un salaire plus élevé. Mais c'est justement du côté du personnel que la contestation est la plus forte. Certains employés peuvent apprécier de travailler le dimanche pour bénéficier de repos compensateurs plus longs mais de nombreuses mères de famille sont opposées au travail dominical. Certaines boutiques sont obligées d'embaucher des contrats intérimaires. Le commerçant lui-même souhaite parfois préserver une vie de famille déjà trop souvent négligée.
Mais la concurrence est là, qui les oblige bien souvent à se résoudre à effectuer cette ouverture dominicale qui coûte à tous points de vue et ne rapporte pas forcément à hauteur de l'investissement requis. Certains commerçants tiennent eux-mêmes -seuls- leur boutique, c'est souvent nécessaire si les grandes enseignes ont décidé l'ouverture dans le centre ou la zone commerciale où ils se situent.
Dominique Deslandes

N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 1 jour

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 3 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 16/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent