Les 3 engagements de la grande distribution alimentaire

La grande distribution alimentaire (hormis Leclerc) vient de signer 3 engagements pour clarifier les relations avec ses fournisseurs. Relations dont les pratiques ont souvent été remises en cause. Ces 3 engagements sont les suivants :

Sur les entrepôts déportés, les distributeurs s'engagent à plafonner la facturation des prestataires extérieurs qu'ils imposent à leurs fournisseurs. Ils s'engagent à les prévenir 3 mois à l'avance en cas de modification.
Sur les pénalités financières : les distributeurs n'exigeront plus de pénalités des marques quand les résultats commerciaux n'auront pas atteint leurs objectifs. 
Sur les garanties de marge : les distributeurs s'engagent à ne réclamer aucune garantie de marge si celle prévue initialement n'est pas atteinte. En d'autres termes, plus de ristournes supplémentaires ou rétroactives.
Les signataires, Système U, Cora, Intermarché et Auchan ont été assignés en justice pour pratiques abusives vis-à-vis de leurs fournisseurs l'année dernière et les fournisseurs n'ont pas été conviés aux réunions préalables ce qui laisse planer le doute sur la légitmité de cet accord.  Alors celui-ci est-il vraiment un pas vers la transparence dans les rapports entre les industriels et la distribution ? Cet accord permettra-t-il un vrai dialogue ? En tout cas, pour le secrétaire d'état au commerce Herné Novelli : « Ces trois points sensibles auraient pu faire l'objet d'assignations en justice (…) et ces nouveaux engagements permettent de parvenir à des solutions rapides ». L'avenir le dira.

Vu dans le journal du textile


N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires



Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 28 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - un mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 2 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 06/11/10 01:00

Les franchises qui recrutent