La franchise : un excellent outil pour les candidats à l'entreprenariat

Dans une interview accordée à la Lettre de l'APCE en janvier 2010, Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise (FFF) depuis 1985 revient sur les avantages de l'entreprenariat en franchise.
Selon sa définition, un franchisé est un chef d'entreprise totalement indépendant juridiquement, mais qui a souhaité s'adosser à un réseau pour bénéficier de la notoriété de l'enseigne, du savoir-faire et de l'assistance du franchiseur. Une réalité qui présente des avantages non négligeables :
- celui de bénéficier d'une notoriété immédiate ;
- celui de n'être jamais seul : un franchisé est assisté par des spécialistes à chaque stade de son projet et profite de l'expérience et du professionnalisme de son franchiseur et de tous les membres de son réseau ;
- celui de bénéficier d'une formation opérationnelle, d'outils de communication et d'une assistance permanente à la moindre difficulté.
De ce fait, pour Chantal Zimmer, la franchise est un excellent moyen pour un entrepreneur de changer de métier. Elle permet de changer d'orientation et de devenir directement un vrai professionnel de ce nouveau métier. En période de crise, nombreuses sont les personnes en reconversion qui se posent des questions sur leur statut de salarié et envisagent la création de leur entreprise. La franchise constitue alors une excellente alternative.

Mais, attention, se lancer dans une franchise suppose le respect d'un certain nombre d'exigences :
- bien comprendre le fonctionnement du réseau et le rôle respectif de chacun de ses acteurs au sein du réseau ;
- se positionner comme un ambassadeur de l'enseigne ;
- représenter le concept dans sa globalité ;
- suivre les évolutions décidées par le réseau (nouveaux produits, nouveaux agencements, ...).
Chantal Zimmer nous rappelle ainsi que si le franchisé est indépendant, il devient inévitablement interdépendant en partie avec les autres membres du réseau. En effet, s'il endommage l'image de marque du réseau en ne respectant pas la qualité des services offerts à la clientèle, c'est l'image du réseau qui sera atteinte et il causera du tort à tous les autres franchisés.
Et du côté du franchiseur ? Pour faire avancer l'ensemble du réseau, il appartient au franchiseur d'écouter les franchisés et de faire remonter  leurs expériences. Telle est la clé du vrai dynamisme et la réelle force de la franchise !

Articles similaires

Le franchiseur doit vous donner toutes les informations utiles

par dd/js - 4 jours

Avant tout vous devez choisir un réseau qui vous plait. Puis le franchiseur, qui vous reconnaît comme candidat potentiel, peut vous apporter son aide pour l'étude de marché mais il n'y est pas obligé même si d'autres obligations pèsent sur lui. ...

Top 10 des franchises les plus consultées en 2016 sur AC Franchise

par JC - 5 jours

2016 fut l’occasion pour plusieurs franchises de réaliser ou même de dépasser leurs objectifs. Des enseignes de restauration, de prêt à porte...

Les moments forts des franchises du secteur Automobile en 2016

par HK - 8 jours

Point S, Point S City, Norauto, Ewigo, Midas et Roady, ces franchises opérant sur le marché de l’automobile ont passé une belle année 2016. Retour sur les moments forts vécus par ces réseaux solides qui poursuivent leur développement en 2017.

Informations clés

  • Crée le: 09/03/10 01:00

Les franchises qui recrutent