Franchiseur et franchisé : quelles obligations ?

Le choix de la franchise en tant que mode de développement oblige le chef d'entreprise à assumer une double responsabilité. D'une part le métier de franchiseur qui consiste à transmettre un savoir-faire, un concept, à construire un réseau solide et bien structuré, à accompagner ses franchisés et à leur apporter toute l'assistance dont ils ont besoin.
Des règles et des normes seront préétablies afin d'encadrer les franchisés dans leurs démarches et dans la gestion quotidienne de leurs points de vente. La politique de la tête de réseau sera une ligne de conduite à respecter pour éviter d'éventuels conflits. La difficulté de cette responsabilité réside dans le fait que les franchisés restent des entrepreneurs autonomes tout en étant liés contractuellement au franchiseur.
D'autre part, il y a son métier de base. D'ailleurs, une des conditions pour pouvoir franchiser un concept est que ce dernier ait fait ses preuves. Le chef d'entreprise doit donc avoir réussi dans son métier d'origine.

Savoir à quoi s'engager avant de devenir franchisé

Un choix, quelque soit sa nature, reste toujours personnel, même si les perdants aiment à dire qu'ils ont été influencés. Les indépendants qui choisissent de devenir franchisés doivent savoir dés le départ que c'est une option qui comporte des avantages mais aussi quelques risques.
Pour mesurer au mieux ces risques, ces derniers doivent prendre le recul nécessaire et se détacher de l'idée que c'est seulement une affaire de profits. En consacrant toute leur énergie et leur temps à leurs projets, ils augmenteront leurs chances de réussite.
Le franchiseur et son franchisé seront liés « pour le meilleur et pour le pire » ! Autrement dit, le succès ou l'échec de l'un impactera l'autre.
Souvent, et ce quelle que soit la formule de partenariat commercial, chacun des deux partenaires pense prendre plus de risques que l'autre. En franchise, un bon recrutement de ses futurs franchisés est sans doute une condition vitale pour la réussite de l'enseigne. Pour le franchiseur comme pour le franchisé la rigueur, le dynamisme et l'esprit réseau sont des qualités essentielles pour la pérennité du réseau.

Un concept rentable, des franchisés motivés, des produits de qualité… les ingrédients d'un réseau réussi !

Un chef d'entreprise qui désire se développer en franchise doit dés le début de son projet :
• Établir un plan d'actions clair, détaillé et précis
• Procéder en trois étapes : La conception, le pilotage et le développement
Il est aussi important de savoir que l'originalité du concept, la richesse du savoir-faire, la capacité du franchiseur à le transmettre, ses talents d'organisateur et la qualité des hommes et des femmes qui constituent le réseau sont les atouts qui favoriseront le succès de la franchise.
Développer un réseau de franchise solide est le rêve de tout dirigeant ambitieux. Mais pour le réaliser, le futur franchiseur doit réunir toutes les conditions et les moyens financiers, techniques et humains nécessaires. Il ne doit pas hésiter à se faire conseiller. 

Articles similaires

Le franchiseur doit vous donner toutes les informations utiles

par dd/js - 5 jours

Avant tout vous devez choisir un réseau qui vous plait. Puis le franchiseur, qui vous reconnaît comme candidat potentiel, peut vous apporter son aide pour l'étude de marché mais il n'y est pas obligé même si d'autres obligations pèsent sur lui. ...

Top 10 des franchises les plus consultées en 2016 sur AC Franchise

par JC - 6 jours

2016 fut l’occasion pour plusieurs franchises de réaliser ou même de dépasser leurs objectifs. Des enseignes de restauration, de prêt à porte...

Les moments forts des franchises du secteur Automobile en 2016

par HK - 9 jours

Point S, Point S City, Norauto, Ewigo, Midas et Roady, ces franchises opérant sur le marché de l’automobile ont passé une belle année 2016. Retour sur les moments forts vécus par ces réseaux solides qui poursuivent leur développement en 2017.

Informations clés

  • Crée le: 10/03/14 06:23

Les franchises qui recrutent