4 points essentiels à retenir sur l’affacturage

A l’heure où l’affacturage séduit de plus en plus les professionnels, il n’en demeure pas moins une solution financière complexe. Méthode moderne de la gestion de clientèle et solution de trésorerie, l’affacturage constitue une aide précieuse aux entreprises souhaitant soulager leur trésorerie. Aussi, pour mieux comprendre le concept de l’affacturage et son mode de fonctionnement, voici quatre points essentiels à retenir.

L’affacturage en bref

Par définition, l’affacturage est une solution de crédit à court terme, permettant aux entreprises d’améliorer la gestion de leurs besoins de trésorerie. Concrètement, il s’agit d’un moyen de gestion du poste client, où l’entreprise cède à un affactureur ou factor la propriété de ses créances commerciales en contrepartie de financements. L’affacturage entreprise ouvre ainsi droit à un financement sous 48 h en fonction des besoins de l’entreprise, sans avoir à attendre l’arrivée à échéances des factures. Autrement dit, pour les entreprises l’affacturage constitue une garantie d’être payées, même en cas de défaillance financière du client, qu’elle soit momentanée ou permanente.

Mode de fonctionnement

En ce qui concerne le monde de fonctionnement de l’affacturage, l’entreprise cède l’intégralité ou une partie de ses créances non échues à l’affactureur. En contre partie, le factor qui est le plus souvent un établissement financier, met à la disposition de l’entreprise une avance de trésorerie. Pour accéder à l’affacturage, l’entreprise doit travailler avec une clientèle d’entreprises. Alternativement, en retour des créances cédées, le factor peut également prendre en charge la gestion du poste clients pour tout ce qui est du recouvrement des factures, les relances ou encaissements. Dans le cadre de l’affacturage, les services de l’affactureur sont rémunérés par commission d’affacturage liée aux opérations de gestion, soit par commission de financement calculée en fonction du montant et de la durée du financement demandés.

Solution de trésorerie s’adressant à toutes entreprises

D’une manière générale, l’affacturage est ouvert  à tout type d’entreprise, sans contrainte de secteur d’activité ou de taille. Dès lors que l’entreprise travaille avec une clientèle de professionnels et d’entreprises ou avec des organismes publics.  Si les entreprises œuvrant dans l’industrie sont particulièrement familières à l’affacturage, de même que celles du secteur de l’informatique et du transport, les entreprises de BTP pour leur part sont rarement factorisées. En effet, la durée des travaux de même que les factures intermédiaires rendent l’opération trop risquée pour les affactureurs. C’est d’ailleurs en raison des risques trop élevés que l’affactureur peut refuser l’encours de garantie demandé sur certains clients.

Des avantages indéniables

Pour les entreprises, l’affacturage présente alors de multiples avantages, à ne noter que le fait d’externaliser la gestion du poste clients permet à l’entreprise de se concentrer sur son cœur de métier, donc de faire preuve de plus de performances. Par ailleurs, l’affacturage d’entreprise autorise également une grande souplesse de la trésorerie, dans la mesure où l’entreprise bénéficie d’un financement avant l’échéance de ses créances. Lorsque toute la partie recouvrement est donc prise en charge par l’affactureur, renvoyant ainsi une image positive de l’entreprise, un véritable gage de bonne gestion et de sérieux aux yeux de la clientèle.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 6 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 8 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 13/12/15 11:22

Les franchises qui recrutent