Soldes d'hiver un peu moroses

Contrairement à ce que certains pensaient, avec le grand froid, les mesures annoncées... Les français ont vécu les soldes de façon modérée.
Pour certaines enseignes textiles, c'est la pression médiatique qui a conduit très vite à un taux pivot de 50 % au lieu des classiques 30 %. Les clients attendaient en effet un message fort de la part des commerçants. La vague de froid a d'ailleurs permis de faire chauffer les cartes bancaires, comme l'avait annoncé la Ministre Christine Lagarde, certains consommateurs en ont profité pour acheter le manteau ou la doudoune qu'ils n'avaient pas.
Cette météo a plutôt été favorable aux centres commerciaux où le client circule au chaud et à l'abris des frimas. Selon l'indice du CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux) leur fréquentation aurait augmenté de 0,8 % en janvier. Même si certaines localisations ont plutôt vu ralentir la circulation, comme à Marseille où la vie économique a été paralysée près de trois jours.
Les champions des soldes cette année sont les magasins comme Monoprix, par exemple, un des magasins populaires qui tire son épingle du jeu, avec une progression de l'ordre de 10 % de leur chiffre d'affaires en janvier.
Selon la FEH (Fédération Française des enseignes d'habillement ), les enseignes de prêt à porter n'auraient constaté qu'une progression de 3 %. Certes ce n'est pas miraculeux, mais cela reste correct en cette période de crise de consommation.
Les supers et hypermarchés sont moins glorieux puisqu'ils ont connu une régression. Néanmoins, une enseigne de prêt-à-porter comme Vêti des Mousquetaires assure avoir obtenu de bons résultats, or elle a démarré les soldes avec des réductions atteignant 80 %.
Il semble bien que les réductions fortes dès le lancement des soldes aient répondu à l'attente des consommateurs.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 18 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 23 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 28 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 11/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent