L’expérience d’un pluri-franchisé en Guyane Française

Actualités & Interviews / Interviews de la franchise / L’expérience d’un pluri-franchisé en Guyane Française
  • Créé le : 14/02/2016
  • Modifé le : 30/10/2020
Suite à la réussite d’une première unité franchisée, un franchisé peut décider d’ouvrir d’autres unités sous la même enseigne ou de développer une nouvelle franchise. Il est évident que cela requiert certaines compétences, du savoir-faire mais surtout la capacité de gérer plusieurs points de vente. Michel, pluri-franchisé en Guyane Française, nous parle de son parcours et de son l’expérience en tant que pluri-franchisé et son expérience intéressera aussi bien des créateurs d’entrepise de France continentale que du Maghreb.

Michel : « Je développe déjà quelques enseignes et aujourd’hui, je suis à la recherche d’autres enseignes pour développer et pour trouver des opportunités d’affaires supplémentaires.

Je suis dans le textile et la chaussure et les articles de sport mais je suis ouvert à d’autres secteurs d’activité. Je suis un investisseur en réalité, et la franchise c’est une facilité dans certains secteurs d’activité surtout quand nous ne sommes pas du métier.

Il y a une assistance, un savoir faire et c’est tout à fait normal. Il y a beaucoup moins de risques à mon avis de développer en franchise qu’en indépendant, et d’ailleurs dans certains secteurs d’activité, s’il n’y avait pas la franchise je n’aurais pas développé.

Je suis franchisé Sport 2000, je suis franchisé Styléco, je suis franchisé Jennyfer pour l’instant, mais j’avais d’autres franchises que j’ai arrêtées, il y’en avait peut être une douzaine !

Je n’ai pas toujours fait les bons choix et puis, il s’avère qu’il y’avait des choix qui ont été bons à un moment donné et qui ne l’étaient plus quelques années plus tard puisque vous savez que les franchiseurs changent et évoluent, il y a des marchés qui progressent, des fois ils stagnent, des fois ils rechutent, et nous, avec le franchiseur, nous progressons et nous déclinons avec lui malheureusement c’est cela la difficulté. C’est rare que des franchises perdurent au-delà de 10, 15 ou 20 ans.

Je suis dans l’Outre mer, en Guyane Française et nous avons des spécificités. Souvent les franchises sont structurées pour le marché métropolitain ou le marché européen et ils ont du mal à mettre en place les règles qui leur permettent de se développer correctement à l’export et ceux là, je pense, sont des erreurs qui ne sont pas prises en compte, alors nous essayons au départ de leur transmettre un peu ces spécificités, ils promettent d’y remédier mais je me rends compte, et cela c’est l’expérience qui me le prouve, qu’ils ne le font pas. Donc dès le départ, il faut à mon avis exiger un engagement sur ces spécificités et cela avant de signer le contrat définitif.« 

Plus de franchises
Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise LES COMPTOIRS DE LA BIO LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

Franchise ATTILA ATTILA

Entretien et rénovation

Apport : 40 000€

Franchise EAT SALAD EAT SALAD

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise GROSFILLEX FENETRE GROSFILLEX FENETRE

Artisanat pour l'habitat

Apport : 40 000€

Franchise GREEN IS BETTER GREEN IS BETTER

Restauration rapide, fast food

Apport : 130 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

La loi LOM (loi orientation et mobilités) du 24 décembre 2019 impose dans le décret n° 2020-1439 du 23 novembre 2020, l’obligation d’identifier les cycles. Désormais, lorsque vous achèterez un vélo, il sera identifié par un numéro gravé sur le cadre, et également déclaré dans le FNUCI, le fichier unique des cycles identifiés. Dans ce […]

Pour la représenter de la plus belle des manières, l’enseigne de restauration Santosha se rapproche du surfeur Willima Aliotti qui devient le nouvel ambassadeur de la marque. Un représentant de haut rang William Aliotti, surfeur natif de Saint-Martin, portera désormais les couleurs de la franchise Santosha en endossant le rôle d’ambassadeur de l’enseigne. Avec près […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Logo franchise Grosfillex
Grosfillex

Devenez le leader dans le domaine de la menuiserie

Apport : 40 000€

CA moyen : 1 000 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.