Les centres de marques à prix réduits résistent

Leur concept est encore considéré comme une innovation commerciale et se trouve pourtant bousculé par des compétiteurs fort actifs sur Internet. Certains réagissent, les stratégies se différencient.

Le promoteur des centres Marques Avenue, leader français, souligne que la France est moins dotée que beaucoup de ses voisins dans ce type d'équipement. Aujourd'hui les progressions se font au ralenti et chacun doit repenser sa stratégie afin de relancer l'activité.

Aux résistances diverses pour ce type de concept, s'ajoutent les concurrences du Net et l'envolée récente du coût de l'essence, incitant le consommateur à limiter ses déplacements. Les centres ont mis au point différentes recettes : la montée en gamme pour McArthurGlen, faire tourner les marques afin de multiplier les inaugurations pour l'Usine ou de nouvelles installations en projet pour les centres Marques Avenue, ainsi celui de Bordeaux devrait ouvrir en mai 2007.

A Troyes en effet le centre de marques à prix réduits joue franchement la carte des grands, sans scrupules. Il s'agit d'accompagner une montée en gamme de l'enseigne. MacArthurGlen vient d'accueillir Lancel, Cerruti et Burberry, en attendant Stéphane Kélian et Tara Jarmon....  Le centre de marques à prix réduits roubaisien quant à lui cherche à régénérer son fonds de commerce. Depuis le courant de l'année 2006 de nouvelles enseignes se sont installées : Tape à l'œil, Gotcha, Crossway et Europa Quartz. Il s'agit pour L'Usine, pionnier des centres de marques à prix réduits, d'adopter cette méthode de rotation des enseignes afin d'assurer sa croissance. La fréquentation moyenne est de 35 000 visiteurs par semaine et dès qu'une nouvelle enseigne est inaugurée cela attire une nouvelle population. Le centre étant désormais à maturité la progression tourne bon an mal an autour de 5 %,il s'agit donc de la stimuler. De plus L'Usine améliore le confort de sa clientèle grâce à un escalator et le réaménagement de l'accueil ainsi que des toilettes. Un projet serait en cours pour dupliquer le concept sur une autre friche du Nord-Pas-de-Calais.

Vu dans Le Journal du Textile N°1889

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 10 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - un mois

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Informations clés

  • Crée le: 15/03/07 01:00

Les franchises qui recrutent