Le CSA autorise le placement de produits à la TV

Le conseil supérieur de l'audivisuel a annoncé le 6 mars dernier, l'application d'une nouvelle mesure autorisant le placement de produits à la télévision dans les oeœuvres cinématographiques, les fictions audiovisuelles et les clips musicaux. Cette pratique permettant de montrer des produits de marque identifiable est déjà existante au cinéma et va donc pouvoir être étendue sur le petit écran
Ne pourront être placés, les produits dont la publicité est encadrée comme le tabac et l'alcool.

Les marques à la télé

Les marques pourront désormais s'afficher à la télé dans certains "formats" d'émissions, moyennant rémunération, et en dehors des écrans publicitaires. Les chaînes devront insérer un pictogramme signalant les placements de produits. Les séries télévisées et téléfilms sont les premiers à bénéficier de cette mesure, de même que les clips musicaux.
Le CSA a toutefois encadré cette libéralisation, le placement de produit n'est pas autorisé dans les émissions de divertissements.
Cette mesure est une révolution car elle va permettre à des marques de pouvoir apparaître de façon récurrente dans des films à forte audience et diffusés à de heures de grande écoute. Les enseignes de mode, d'accessoires se penchent déjà sur le sujet car il ne faut pas oublier que certaines séries font des audiences de plusieurs millions de téléspectateurs.
Les coûts seront similaires à ceux du cinéma et varient en fonction de l'importance de l'intégration de la marque dans le film.


N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires



Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 12 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - un mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 05/04/10 02:00

Les franchises qui recrutent