Intermarché et SOIGNON s’engagent en faveur de la filière caprine

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Intermarché et SOIGNON s’engagent en faveur de la filière caprine
  • Créé le : 08/02/2020
  • Modifé le : 07/02/2020

La Fédération Nationale des Éleveurs de Chèvres (FNEC) a mis en avant sur la situation dramatique des éleveurs et de la filière caprine, dès le mois de novembre. Intermarché a donc décidé de s’engager auprès de SOIGNON, dans le but commun de revaloriser la filière.

Un engagement pour améliorer la situation des producteurs de la filière caprine

La filière caprine qui connaît de grosses difficultés, se trouve devant deux défis majeurs:

  • S’inscrire dans la dynamique des États Généraux de l’Alimentation afin de revaloriser le prix du lait de chèvre français à hauteur de la hausse des coûts de production dans les élevages.
  • Reconquérir des volumes suite à deux sécheresses consécutives et en prévision des nombreux départs en retraite à venir chez les producteurs, alors que la consommation des produits au lait de chèvre français est dynamique.

Pour apporter leur soutien à la filière, Intermarché/Netto et Eurial, branche lait d’Agrial, s’engagent sur une revalorisation des prix d’achat du lait de chèvre français et appellent, au côté de la Fédération Nationale des Éleveurs de Chèvres, à plus de transparence.

Cet accord inédit signé entre Intermarché/Netto et Eurial, entraine une hausse des prix d’achat du fromage de chèvre français de marque nationale SOIGNON et des produits de marque distributeur d’origine France de l’enseigne, de la part d’Intermarché/Netto.

Eurial pourra, de ce fait, revaloriser le prix du lait aux producteurs à hauteur de 749€/1000L pour les volumes concernés par la marque SOIGNON en France, toutes primes comprises.

De son côté, la Coopérative Agrial reversera l’intégralité des hausses consenties à ses 600 éleveurs adhérents.

Jacky Salingardes, éleveur de chèvres et Président de la FNEC, se réjouit de l’initiative d’Intermarché alors que la sonnette d’alarme sur la situation de la filière caprine était tirée depuis plusieurs mois déjà. Il attend que les autres enseignes de la distribution prêtent le même chemin.

Mickael Lamy, éleveur caprin et Président du métier lait de chèvre d’Agrial, a déclaré, quant à lui, qu’il était essentiel que l’ensemble des parties prenantes de la filière se soutiennent les unes les autres afin de pouvoir assurer aux éleveurs une rémunération à la hauteur de l’astreinte de leur métier et de leurs coûts de production.

« Je lance un appel pour que cette prise de conscience d’Intermarché fasse écho chez l’ensemble des acteurs de la distribution », conclut-il.

 

Thierry Cotillard, Président d’Intermarché et Netto, a déclaré, pour sa part: « Impliqués depuis le lancement des EGA auprès des producteurs de lait de vache, nous élargissons nos engagements en faveur du monde agricoles en acceptant une hausse des prix d’achat pour la filière caprine. Intermarché est le premier distributeur à affirmer son soutien à cette filière souvent méconnue et en difficulté, avec une démarche de partage de la valeur au profit des producteurs. Nous manifestons une nouvelle fois notre volonté de construire un modèle plus pérenne et transparent, où tous les acteurs prennent leurs responsabilités ».

Franchise INTERMARCHE

Vous êtes intéressé(e) par cette franchise ?
N'hésitez pas à faire une demande de documentation !

Demande documentation
Actualités de INTERMARCHE

Les enseignes Intermarché et Netto ont conclut un partenariat avec le Groupe Savencia Fromage & Dairy stipulant une hausse des prix d’achat de l’ensemble des produits de marques nationales et de marques de distributeur de Savencia Fromage and Dairy. Intermarché et Netto veulent revaloriser la filière litière Thierry Cotillard, Président d’Intermarché et Netto, et Jean-Paul […]

Réseau dynamique en perpétuelle recherche d’innovations, Intermarché expérimente une nouvelle offre de produits frais inédite. L’enseigne au modèle unique de « Producteurs & Commerçants » poursuit son combat en faveur du « mieux manger » et du « mieux produire » en s’associant à la start-up Infarm pour proposer des herbes fraîches cultivées et récoltées directement en […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 60 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.