Futurs franchisés, sachez que les français consomment davantage de produits bio !

Alors qu'il n'y en avait qu'une poignée il y a 5 ans, aujourd'hui près d'un français sur deux consomme des produits bio. Ces consommateurs estiment que le Bio apporte une réponse à l'insécurité alimentaire, mais ces produits sont également perçus comme étant de qualité,  et même bons…
C'est le septième baromètre sur la consommation et la perception des produits biologiques, réalisé par CSA pour  l'Agence Bio. 46 % des Français ont consommé un produit biologique au moins une fois par mois en 2009. Ils sont 19 % à en consommer régulièrement, contre seulement 9 % il y a 3 ans, ce qui confirme un véritable phénomène de recrutement et de fidélisation de consommateurs réguliers. Hommes et femmes se retrouvent quasiment à niveau égal, les quadras et les quinquas en sont les principaux adeptes, en particulier pour les 50-64 ans. Toutes les catégories sociales sont concernées, confirmant ainsi un net rééquilibrage, avec par exemple  47 % de consommateurs chez les ouvriers et 52 % chez les cadres.
84% des Français continuent de penser qu'il faut développer l'agriculture biologique en France. Une opinion particulièrement marquée chez les cadres (92%).  Étonnement toutes les zones d'habitation sont représentées mais, contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les bobos parisiens qui dominent puisque le monde rural arrive en premier avec 49 % de consommateurs et Paris en dernier, avec quand même 44% de consommateurs.
73 %  des consommateurs français citent la santé comme raison de consommation des produits bios, 40 % font référence à la sécurité ; les raisons éthiques et environnementales représentent quant à elles 46 % des indications des consommateurs.
Deux Français sur trois citent la qualité et le goût comme raisons de consommation de ces produits, alors qu'ils étaient moins d'un sur quatre il y a 10 ans. C'est aujourd'hui la deuxième motivation de consommation des produits bios, juste derrière la santé.
9 Français sur 10 sont d'accord avec l'idée que l'agriculture biologique interdit l'utilisation des OGM et que l'agriculture biologique a des exigences spécifiques pour le bien-être animal et l'alimentation des animaux. Les Français sont de plus  demandeurs de produits bios dans les restaurants, sur leur lieu de travail et pour leurs enfants dans les restaurants scolaires : les trois quarts des parents dont les enfants n'ont pas de produits bio à la cantine souhaiteraient qu'ils en aient.
Majoritairement les Français estiment qu'il est normal de payer plus cher les produits bios, compte tenu de la mise en œuvre de techniques très exigeantes, d'un emploi accru de main d'œuvre et de coûts de contrôle importants.
La notoriété de la Marque AB a été multipliée par 4 en trois ans, c'est bien le signe officiel de reconnaissance des produits issus de l'Agriculture Biologique. Toutefois, 58 % des sondés déclarent encore ne pas connaître cette marque. Il reste près de la moitié des Français qui s'estiment encore mal informés sur le Bio, ce chiffre montant davantage chez les non consommateurs.
Dominique Deslandes

 

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 17 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 22 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 27 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 04/03/10 01:00

Les franchises qui recrutent