Recul des ventes des grandes marques nationales dans les rayons des hypermarchés

La consommation des produits courants alimentaires, hygiène, beauté des grandes marques nationales accuse pour la première fois un recul de plus de 4% en volume vendu au premier semestre 2008. S'il est vrai que la consommation est en berne, cela n'explique pas tout et les grandes multinationales commencent à réagir conscientes que la crise est structurelle et non conjoncturelle. Les  produits de marques vendus plus cher à grand renfort d'opération marketing ne font plus suffisamment recette car le client lambda n'est plus le même qu'il y a quelques années. Il est de plus en plus critique sur les prix élevés des marques sans vrai plus produit.
Son pouvoir d'achat est en baisse et les foyers français doivent faire des choix de consommation, ils ont l'œil rivé sur le prix devenu alors une des priorités dans l'acte d'achat.
S'il est vrai que la consommation est en berne, cela n'explique pas tout et les grandes multinationales commencent à réagir conscientes que la crise est structurelle et non conjoncturelle. Les  produits de marques vendus plus cher à grand renfort d'opération marketing ne font plus suffisamment recette car le client lambda n'est plus le même qu'il y a quelques années. Il est de plus en plus critique sur les prix élevés des marques sans vrai plus produit.
Son pouvoir d'achat est en baisse et les foyers français doivent faire des choix de consommation, ils ont l'œil rivé sur le prix devenu alors une des priorités dans l'acte d'achat.

Les grands groupes n'ont pas beaucoup de marge de manœoeuvre et devront repositionner leurs gamme soit en créant des produits innovants qui justifieront leur prix ou comme Danone avec l'opération promotionnelle de son €co Pack de yaourts aromatisés à 1 euro. Enfin, les distributeurs ne peuvent se passer des marques nationales (promotions, publicité, animations) qui font du trafic en magasin et un équilibre est à trouver pour que chacun trouve sa place.


Consultez les réseaux de supermarché qui se développe en franchise



Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 11 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 15 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 17 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 05/11/08 01:00

Les franchises qui recrutent