Recul des ventes des grandes marques nationales dans les rayons des hypermarchés

La consommation des produits courants alimentaires, hygiène, beauté des grandes marques nationales accuse pour la première fois un recul de plus de 4% en volume vendu au premier semestre 2008. S'il est vrai que la consommation est en berne, cela n'explique pas tout et les grandes multinationales commencent à réagir conscientes que la crise est structurelle et non conjoncturelle. Les  produits de marques vendus plus cher à grand renfort d'opération marketing ne font plus suffisamment recette car le client lambda n'est plus le même qu'il y a quelques années. Il est de plus en plus critique sur les prix élevés des marques sans vrai plus produit.
Son pouvoir d'achat est en baisse et les foyers français doivent faire des choix de consommation, ils ont l'œil rivé sur le prix devenu alors une des priorités dans l'acte d'achat.
S'il est vrai que la consommation est en berne, cela n'explique pas tout et les grandes multinationales commencent à réagir conscientes que la crise est structurelle et non conjoncturelle. Les  produits de marques vendus plus cher à grand renfort d'opération marketing ne font plus suffisamment recette car le client lambda n'est plus le même qu'il y a quelques années. Il est de plus en plus critique sur les prix élevés des marques sans vrai plus produit.
Son pouvoir d'achat est en baisse et les foyers français doivent faire des choix de consommation, ils ont l'œil rivé sur le prix devenu alors une des priorités dans l'acte d'achat.

Les grands groupes n'ont pas beaucoup de marge de manœoeuvre et devront repositionner leurs gamme soit en créant des produits innovants qui justifieront leur prix ou comme Danone avec l'opération promotionnelle de son €co Pack de yaourts aromatisés à 1 euro. Enfin, les distributeurs ne peuvent se passer des marques nationales (promotions, publicité, animations) qui font du trafic en magasin et un équilibre est à trouver pour que chacun trouve sa place.


Consultez les réseaux de supermarché qui se développe en franchise



Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 11 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 12 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 23 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 05/11/08 01:00

Les franchises qui recrutent