L'évolution des franchises de sport et de loisirs

Selon une enquête de l'INSEE publiée dans INSEE PREMIERE d'octobre, après une décennie d'expansion (1996 à 2006) qui a vu doubler les ventes d'articles de sport et de loisir, la crise est passée par là et le chiffre d'affaires a subi un recul de 12% entre 2008 et 2009. En 2010, le secteur se redresse et retrouve son niveau de 2006. Comment a évolué structurellement ce secteur ? Des réponses dans cette étude de l'Insee dont voici un extrait.

10 ans de progression constante portée par des entreprises pérennes

De 1996 à 2006, les ventes d'articles de sport et loisir augmentent de 60% en valeur alors que les prix progressent seulement de 8%. Sa croissance a été plus rapide que l'ensemble du commerce de détail non alimentaire spécialisé. La croissance continue jusque mi 2008 puis subit un recul de 12% du chiffre d'affaires avant de retrouver en 2010 son niveau de 2006.
Le nombre de sociétés n'a pratiquement pas bougé mais la taille moyenne a augmenté en nombre de points de vente et de salariés. Il est plus concentré que le secteur de l'alimentation. Un peu plus de 36% des sociétés présentes en 1996 le sont encore en 2006. La croissance du chiffre d'affaires de ce secteur, à nombre de sociétés presque constant (+5%) est à rapprocher de l'augmentation de la taille moyenne des sociétés. Le nombre de magasins augmente plus vite que le nombre de sociétés (+11%) et le nombre moyen de salariés par société croit lui aussi (+66%).

La force des réseaux dans le développement du secteur

Le secteur d'articles de sport est très concentré : en 1996, 80% du chiffre d'affaires était réalisé par 19% des sociétés (regroupant 16% des magasins). En 2006, ce sont 14% des sociétés (regroupant 11% des magasins) qui réalise ce même chiffre d'affaires. Les trois plus grands réseaux de commerce d'articles de sport et de loisir sont Décathlon, Go Sport et Intersport. Décathlon du groupe de distribution nordiste (Auchan, Leroy Merlin…) est succursaliste, Go Sport est une franchise et Intersport une coopérative. La coopérative ressemble à la franchise du point de vue du consommateur mais elle se distingue dans son management pour les adhérents. Les 10 plus grands réseaux réalisent 57% du chiffre d'affaires du commerce d'articles de sport et de loisir franchise incluse.

Une offre de plus en plus élargie vers le textile et les multi spécialistes

L'habillement occupe une part de plus en plus grande, les multi spécialistes en termes de gammes de produits vendues réalisent plus de la moitié du chiffre d'affaires. La part des produits textiles a augmenté de 5% pour atteindre 29% des ventes en 2006. Les chaussures de sport passent de 14 à 19% ainsi que les produits liés aux activités nautiques qui prennent 6 points et représentent 15% du chiffre d'affaires. Les commerces d'articles de sport orientés sur la vente d'un seul type de produits sont en recul mais 3 sociétés sur 5 sont présentes sur ce créneau. Les spécialistes purs (une gamme de produit) et les spécialistes partiels (une ou plusieurs gammes) réalisent respectivement 26 et 23% des ventes du commerce d'articles de sport. Ce sont souvent des structures de petite taille qui commercialisent des produits de haute technicité pour les sportifs avertis.
Les articles de sport et loisir ont évolué en 15 ans. A côté, des produits techniques tels les raquettes de tennis ou les chaussures de football à crampons, sont proposés maintenant des tee shirts, maillots de bain, chaussures de détentes, accessoires (lunettes, casquette), etc…des articles commercialisés aussi dans les magasins de vêtements ou en grande distribution. Aujourd'hui, les vêtements de loisirs ont adopté les codes du sport et les commerces d'articles de sport et de loisirs se spécialisent de plus en plus en textile et touchent ainsi une plus large cible de consommateurs.

Découvrez d'autres enseignes de sport qui recrutent

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 1 jour

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 3 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 4 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 02/11/11 01:00

Les franchises qui recrutent