Les banquiers reconnaissent la pérennité des franchises

Créer son entreprise en franchise contribue à limiter les risques et les banques le reconnaissent de plus en plus.

La franchise a fait ses preuves

Ce système de commercialisation marque d'année en année sa différence et, si le risque financier existe toujours, la franchise est une garantie de survie à condition bien sûr de savoir choisir le secteur d'activité qui convient, de respecter les règles de l'enseigne, souvent rodées par le simple bon sens, et d'avoir l'appui de son banquier.
Le fait est là : après cinq années d'activité, neuf franchisés sur dix poursuivent leur activité. Le chiffre d'affaires national des réseaux en franchise se maintient autour de 48 millions d'euros… Certes il faut un capital pour démarrer une franchise, mais on a beaucoup plus de chance d'obtenir un financement bancaire avec ce système.
Il est nécessaire de trouver le conseiller qui a une bonne connaissance des milieux professionnels et certaines banques ont des personnes spécialisées dans le conseil aux franchisés. Le temps de démarrage est parfois plus long pour que l'entreprise atteigne son point mort. Le banquier va donc regarder les éléments financiers du business plan plus attentivement. Il examine particulièrement les fonds propres et calcule le retour sur investissement sur une période adaptée.
D'ailleurs les franchiseurs donnent des conseils plus avertis et sont devenus eux-aussi plus professionnels pour la présentation des dossiers de financement. Ils connaissent les exigences du banquier en fonds propres et aussi en fonds de roulement.
En plus la solidarité joue en franchise, on voit rarement désormais un commerce en franchise lâché par son réseau. Des solutions sont le plus souvent offertes dans un esprit de solidarité.
Lisez aussi cet article : La franchise : Une réussite partagée

Dans l'annuaire des experts, n'hésitez pas à consultez les spécialistes en financement

Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 4 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 4 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 11 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 02/01/11 01:00

Les franchises qui recrutent