Le retour des marges arrières

Quand Nicolas Sarkozy avait annoncé l'accord sur la baisse des prix dans la grande distribution, beaucoup s'étaient étonné que personne n'ait alors évoqué les marges arrière.

Les marges arrière, ce sont ces rabais que les grandes surfaces exigent d'un fournisseur en échange de services comme la mise en avant de son produit. La Loi Galland de 1996 interdisant de vendre en dessous du prix fixé par le fournisseur, un magasin ne pouvait faire bénéficier les consommateurs de cet avantage.

Le rapport Canivet, remis il y a peu au Ministre de l'Economie, préconise une remise à plat du système. Avant la fin de l'année, un projet de loi devrait permettre de répercuter les marges arrière sur les prix en rayon.

Cela revient à s'attaquer à la Loi Galland de 1996 qui n'a su ni sauver le petit commerce ni protéger les agriculteurs comme elle le devait.

Si Michel-Edouard Leclerc se réjouit de pouvoir bientôt se battre à armes égales contre les hard-discounters, de nombreux distributeurs et fournisseurs ont peur que la loi de la jungle ne remplace la Loi Galland. 

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 6 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 8 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 17/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent