Le business plan : une aide pour le créateur

Le business plan est un document à produire aux financeurs, dont les banques. Il est souvent considéré comme une formalité pénible alors qu'il est un support que l'on peut considérer comme vital pour baliser le projet du point de vue économique et donc pour prendre vos propres décisions, servir de support aux discussions avec vos conseils et préparer votre plan d'action. Le franchiseur n'est pas chargé de faire votre business plan, pas plus que le prévisionnel n'est de son ressort, mais il est clair qu'un bon franchiseur va vous aider en apportant les informations, chiffres, ratios et conseils utiles. Ne lui demandez pas cependant de s'engager sur la réalisation des précisions de vente.

Base du contenu du business plan

Vous devez d'abord définir votre activité : le produit et son marché. Vous pourrez ainsi situer votre entreprise dans son marché, face à la concurrence. Votre étude du marché local vous y aidera. Le franchiseur y aura contribué en apportant une étude de marché national et des conseils pour la réalisation de votre marché local. Il est essentiel d'être le plus proche possible des réalités afin de pouvoir établir des estimations de chiffre d'affaires très précises et fonction du potentiel existant dans votre zone de chalandise.

Vous aurez à déterminer le panier moyen de vos clients, le chiffre d'affaires que vous pourrez atteindre la première année, le rythme aussi, en particulier si vous avez une activité saisonnière.
Vous pourrez indiquer les éléments chiffrés dans trois tableaux prévisionnels :
- D'abord le plan de financement qui indiquera les besoins que vous avez recensés pour démarrer. 
- Puis vous élaborerez un compte d'exploitation prévisionnel avec le seuil de rentabilité de votre projet.
- Enfin vous ferez un tableau de trésorerie qui vous permettra d'envisager l'état de votre compte bancaire au fur et à mesure.

Le franchiseur donne parfois un modèle de Business plan. Parfois il donne des exemples de Business plans faits par des franchisés déjà ouverts ou pour ses propres succursales.
Mais un business plan ce n'est pas que des chiffres, c'est aussi du texte pour expliquer les chiffres, parler des moyens mis en oeuvre; matériel, temps de travail, salariés, etc....

Vous mettez noir sur blanc les éléments qui peuvent assurer la pérennité de votre projet. Le business plan doit être synthétique et permet d'argumenter sur la validité de votre projet auprès des banquiers. Lorsque vous aurez créé votre activité, il représentera votre feuille de route, vous apportant les moyens de rectifier le tir éventuellement.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 6 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 26 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 08/05/14 07:30

Les franchises qui recrutent