Distribution sélective : Vers une obligation de magasin physique pour les e-commerçants ?

Après de longs débats et polémiques, la Commission européenne vient de se saisir du dossier brûlant de la distribution sélective qui divisait magasins traditionnels et e-commerçants.
Celle-ci pourrait en effet permettre au fournisseur ou au fabricant en distribution sélective d'exiger d'un pur player en ligne qu'il dispose d'une boutique physique pour vendre les produits concernés par la distribution sélective. Le texte devrait être adopté courant mai pour une application au 1er juin 2010. Il pourrait entre autres prévoir qu'une certaine quantité, en volume ou en valeur, soit effectivement vendue en boutique « physique ».
L'objectif d'une telle réglementation ? Rétablir l'équilibre entre les forces en présence… et protéger les conditions de distribution des parfums et autres produits en distribution sélective.
Une bonne nouvelle pour les détaillants… Une moins bonne pour les leaders du net qui comme eBay ont déjà fait part de leur très vif mécontentement !

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 4 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 6 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 11/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent